Tessa Wullaert, la "Rik Coppens du foot féminin"

 

Tessa Wullaert est devenue la première lauréate du Soulier d'Or féminin. Dans le sillage des très bonnes performances des Red Flames, qualifiée pour la première fois pour l'Euro 2017, la joueuse de Wolfsburg espère que son trophée permettra de populariser le football féminin.

Ces dernières années, le gala du Soulier d'Or avait misé sur le "Gouden Pump", l'escarpin d'or, pour offrir une place féminine à un gala déjà très masculin. L'initiative jugée sexiste, qui avait notamment sacré Shana Sonck (Madame Depoitre) ou Magali Suarez, était très loin de faire l'unanimité. C'est donc tout naturellement que les organisateurs ont décidé de revoir leurs plans pour l'édition 2017 en lançant enfin - un trophée pour la meilleure joueuse du pays.

La première à se chausser d'or s'appelle donc Tessa Wullaert. Avec 28 réalisations, elle est la joueuse qui a marqué le plus de buts dans l'histoire des Red Flames. Elle a également été finaliste de la Ligue des Champions avec Wolfsburg, où elle a récemment prolongé son contrat.

La Rik Coppens du foot féminin
"Tessa Wullaert est la Rik Coppens du football féminin", écrit à son sujet Het Laatste Nieuws. "Ce que le légendaire attaquant du Beerschot a réussi chez les hommes, elle l'a fait chez les femmes."

La joueuse de 23 ans a devancé Janice Cayman et Aline Zeler. "Je suis enchantée", expliquait-elle après avoir reçu son trophée. "J'ai la chair de poule. Je n'avais rien préparé, c'était très émouvant. J'écris aussi un peu l'histoire. Nous avons longtemps attendu ce moment. Avec toutes les filles, on a travaillé très dur et nous avons enfin notre propre Soulier d'Or. Elles sont venues me féliciter et c'est aussi ce qui fait notre force chez les Red Flames. Il n'y a aucune jalousie."

Avec neuf passes décisives, Wullaert a joué un très grand rôle dans la qualification historique des Red Flames. L'Euro débutera le 16 juillet pour l'équipe nationale féminine. "Cela m'a aidé à être ici", reconnaît-elle. "Nous avons posé les jalons pour le football féminin, après les bonnes prestations de l'an passé. Je pense que ce prix deviendra encore plus important à l'avenir. C'est à présent à nous de continuer à livrer de bonnes prestations. Nous sommes sur la bonne voie."

Le Soulier d'Or à Wolfsburg
Cela courronne une année très riche pour l'ancienne joueuse d'Anderlecht et du Standard. "Je ne sais pas qui je dois remercier en premier", dit Wullaert. "Je remercie Wolfsburg qui m'a permis de venir ici. Mais aussi toutes les Red Flames, notre entraîneur, mon manager et évidemment mon compagnon. Il roule toujours à vélo avec moi quand je vais courir. Où est-ce que je vais mettre mon soulier d'Or? Je pense qu'il va venir avec moi jusqu'à Wolfsburg."

Ce n'est pas la première fois que Wullaert reçoit un trophée individuel. En 2015, elle avait obtenu le trophée de meilleure joueuse de la BeNe League, lorsqu'elle évoluait encore pour le Standard. "Je vais quand même fêter ça. Mais demain matin (ndlr, lisez aujourd'hui), je dois déjà être rentrée à Wolfburg pour l'entraînement."

Photos: 

Commentaires