Pénalty raté: Le domicile de l’oncle de Sadio Mané attaqué, son véhicule caillassé

 

Prolongation des quarts de finale de la dernière coupe d’Afrique de football ou règlement de comptes?

Une pare-brise arrière complètement caillassée et réduite en tessons. C’est le triste sort réservé à la nouvelle voiture 4×4 Toyota Rav 4 de l’oncle de Sadio Mané. Les faits se sont produits, à Keur Massar, dans la nuit du mercredi au jeudi. «C’est à mon réveil que j’ai constaté que la pare-brise arrière de ma nouvelle voiture que je n’ai même pas encore mutée, a été complètement réduite en tessons», narre, d’un regard évasif et d’un ton triste, Sana Touré. Au constat, c’est une voiture complètement vandalisée qui est garée à la devanture de sa maison, sise à l’Unité 5 de Keur Massar, près du centre de Santé, «Il y avait deux voitures garées à la devanture de la maison. Les gens ont saccagé la nouvelle que je n’ai même pas mutée sans pour autant toucher la seconde», a-t-il expliqué.

A la question de savoir qui sont les auteurs d’un tel acte et à quelle fin, Sana Touré donne sa langue au chat. «Je ne sais sincèrement pas. Je ne sais absolument rien de ce qui peut motiver un tel acte», se désole-t-il. Devant cette scène «aussi triste qu’insupportable», l’oncle du meneur de jeu des «Lions» ne sait à quel Saint se fier, encore moins où donner de la tête. «Parce que, je suis très inquiet pour ma sécurité personnelle et pour celle de ma famille», se préoccupe-t-il.

En effet, selon lui, moins que le dégât matériel et son coût, c’est sa sécurité personnelle et celle de sa famille qui sont maintenant menacées. Pour preuve, rappelle-t-il, «au lendemain de l’élimination des «Lions», des personnes malintentionnées, avaient voulu saccager ma maison à Malika. C’est grâce aux voisins, mais surtout à l’intervention des notables du quartier, qui s’étaient érigés en boucliers, que le pire a été évité», renseigne Sana Touré. Aussi, a-t-il profité, hier, de  l’occasion pour saluer et remercier la mobilisation de ses voisins de quartier de l’Unité 5.

A Keur Massar, on regrette juste que des Sénégalais en veuillent encore à Sadio Mané, parce qu’il a raté un pénalty. «C’est celui qui tire un pénalty qui le marque ou le rate. Ignorer cela, c’est méconnaître ce qu’est le football qui n’est rien d’autre qu’un jeu», a clamé Saliou Sarr, un voisin de Sana Touré. A sa suite, Ndèye Arame Sall soutient que «les individus qui ont saccagé la voiture de M. Touré doivent être identifiés et punis». Il est regrettable, poursuit-elle, «qu’ils en veuillent à Sadio Mané qui a toujours honorablement bien défendu les couleurs du Sénégal sur la scène internationale». En chœur, les deux voisins de l’oncle du meneur de jeu des «Lions» invitent l’Etat du Sénégal à prendre des dispositions idoines pour sécuriser Sana Touré et sa famille.

Commentaires