Merhy: «J'ai hâte d'en découdre»

 

À 24 ans, Ryad Merhy, qui affiche un bilan de 21 victoires en 21 combats (dont 19 par KO), s'apprête à franchir un cap important dans sa carrière. En cas de succès face à Mitch Williams (invaincu depuis 2013) au Spiroudome de Charleroi ce samedi soir, le boxeur bruxellois de 24 ans entrera dans le top 5 mondial WBA des lourds-légers. "Mon état d'esprit actuel se résume à un seul mot: impatience. Il faut que ça se termine, que ce championnat arrive, parce que j'ai hâte d'en découdre!", a confié Ryad Merhy dans la DH.

La principale difficulté pour moi, c'est qu'il faut tourner dans l'autre sens, du côté gauche. Le placement des pieds est important. Vu sa musculature et le fait qu'il est trapu, il va être beaucoup au sol et marcher

Ryad Merhy

À mon avis, endéans un an et demi, il y aura une possibilité de titre mondial parce que tout est en train de bouger à la WBA

Ryad Merhy

Demain soir au Spiroudome de Charleroi, Ryad Merhy défendra son titre WBA intercontinental des lourds-légers face à Mitch Williams, un boxeur américain de 34 ans au palmarès impressionnant (22 combats, 15 victoires, 3 nuls, 4 défaites). Il est surtout invaincu depuis 2013. Le combat sera diffusé sur Club RTL dès 21h45. 

"Je devrai m'adapter, réfléchir deux fois plus", avoue Ryad Merhy, tenant du titre WBA Intercontinental. "La principale difficulté pour moi, c'est qu'il faut tourner dans l'autre sens, du côté gauche. Le placement des pieds est important. Vu sa musculature et le fait qu'il est trapu, il va être beaucoup au sol et marcher. J'aurai certainement des ouvertures au niveau du corps. J'ai déjà affronté deux ou trois gauchers et cela s'est toujours bien passé." 

Objectif top 5 mondial
"Ryad Merhy est parti s'entraîner à Miami dans un camp d'entraînement", ajoute son manager Alain Vanackère. "Il est resté aux USA pour mettre les gants et faire des rounds avec des fausses pattes (des gauchers, ndlr). Ensuite, lorsqu'il est revenu en Belgique, il a encore peaufiné sa boxe avec Mathieu Bauderlique (médaille olympique français à Rio, ndlr). Il est aussi gaucher."

À 24 ans, Ryad Merhy, qui affiche un bilan de 21 victoires en 21 combats (dont 19 par KO), s'apprête à franchir un cap important dans sa carrière. En cas de succès, le boxeur bruxellois de 24 ans entrera dans le top 5 mondial WBA des lourds-légers.

Bientôt un titre mondial?
"C'était important qu'il fasse des rounds avec des gauchers", ajoute Marc Duvinage, ex-champion de boxe qui s'était retiré des rings pour des raisons de santé. "Son adversaire, Mitch Williams, en est un. Techniquement et tactiquement, c'était la meilleure façon pour Ryad de se préparer à ce combat. Ryad est un boxeur intelligent. Il s'adapte assez facilement face à une fausse patte. Mais encore une fois, l'entrainement ne reflète pas un combat. Il devra redoubler d'attention face à Mitch Williams. Il est invaincu depuis 2013 et ne viendra pas en victime. Si Ryad remporte le combat, il se hissera dans le top 5 mondial. De quoi donner envie a son adversaire de venir se battre!"

En décembre dernier, Ryad Merhy avait conservé son titre intercontinental WBA des lourds-légers en battant l'Américain Max Alexander par KO technique au 11e round.

Hubeau, Hakimi et les autres
"À mon avis, endéans un an et demi, il y aura une possibilité de titre mondial parce que tout est en train de bouger à la WBA", estime Ryad Merhy dans la DH. "Le champion intérimaire (NdlR: Dorticos) va disputer le titre de champion régulier et, en coulisses, il y a beaucoup de négociations pour l'instant. J'espère donc, un jour, avoir ma chance. Mais d'abord, samedi!"

La soirée s'annonce alléchante au au Spiroudome de Charleroi. Hervé Hubeau (poids lourds) tentera d'assurer le spectacle, au même titre que Farid Hakimi, Imad Azaroui et le jeune pro Antoine Vanackère.

Commentaires