Le PSG s'impose sur un but venu d'ailleurs de Meunier

 

Le PSG s'est imposé sur le fil à Bâle, grâce à un but extraordinaire de Thomas Meunier. Titulaire et impliqué sur l'ouverture du score de Blaise Matuidi, le Diable Rouge a sorti une volée exceptionnelle à la 90e pour offrir un succès difficile mais mérité au PSG (1-2).

Le Paris Saint-Germain, avec Thomas Meunier titulaire au back droit, aura dû attendre la 90e minute pour prendre le dessus face aux Suisses de Bâle. En première mi-temps, le Belge a tiré en direction du but, ce qui a profité à Blaise Matuidi. Le Français a ouvert le score d'une talonnade (0-1, 43e).
En seconde mi-temps, Bâle est revenu à la marque sur une longue frappe de Zuffi qui a surmonté Alphonse Aréola (1-1, 76e). A dix suite à l'expulsion de Die à la 84e, l'équipe suisse a rompu dans les derniers instants. Meunier, qui avait déjà eu deux occasions, a donné la victoire au PSG d'une reprise de volée en lucarne (1-2, 90e). Grâce à cette victoire, le club parisien (10 pts) est déjà qualifié pour les huitièmes de finales, tout comme Arsenal (10 pts), vainqueur in extremis à Ludogorets au terme d'un match à rebondissements (2-3).
Auteurs d'un parcours sans faute en Europe, les 'Colchoneros' ont dominé le début de match contre le FK Rostov et ont été logiquement récompensés. Un ballon de Yannick Carrasco, très en vue ce mardi soir, a trouvé Antoine Griezmann dans la surface. Le Français a ouvert le score d'un geste acrobatique teinté de génie (1-0, 28e). Cependant, les Russes sont parvenus à revenir au score dans la foulée par l'intermédiaire de Sardar Azmoun, bien lancé par Poloz (1-1, 30e).

L'équipe de Diego Simeone a finalement pris les trois points grâce à Griezmann, buteur dans les derniers instants (2-1, 90e+3). A noter que Carrasco est sorti à la 79e. Les Madrilènes, qui comptent 12 points, sont qualifiés pour les huitièmes de finales, à l'instar du Bayern Munich (9 pts). Les Bavarois se sont imposés 1-2 au PSV Eindhoven.

Commentaires