Hans Van Alphen met un terme à sa carrière

 

Hans Van Alphen met un terme à sa carrière d'athlète. Le décathlonien belge de 34 ans l'a annoncé jeudi matin lors d'une conférence de presse à Paal. Il avait terminé 4e du décathlon des Jeux Olympiques de Londres en 2012 avec 8447 points. Il détient le record de Belgique (8519 points), établi le 27 mai 2012 à Götzis.

Hans Van Alphen met un terme à sa carrière d'athlète. Le décathlonien belge de 34 ans l'a annoncé jeudi matin lors d'une conférence de presse à Paal. Il avait terminé 4e du décathlon des Jeux Olympiques de Londres en 2012 avec 8447 points. Il détient le record de Belgique (8519 points), établi le 27 mai 2012 à Götzis. Hans Van Alphen a remporté deux fois le Spike d'or, récompensant le meilleur athlète belge de l'année, une fois le trophée du Mérite sportif flamand et a été élu une fois Joyau du sport flamand. 

Depuis les Jeux de Londres, le Campinois a cependant dû passer plus souvent qu'à son tour par l'infirmerie. Dernier gros coup dur: en juillet dernier, à l'Euro d'Amsterdam. Van Alphen espérait y décrocher son billet pour les Jeux Olympiques de Rio. Blessé aux abdominaux, il dut cepenant renoncer après la première des deux journées, voyant s'envoler son rêve d'aller à Rio, le dernier grand objectif de sa carrière. En septembre, il dut aussi renoncer au Decastar de Talence, un des principaux meetings d'épreuves combinées, qu'il avait remporté deux fois. 

Diplômé en kinésithérapie à la KUL en 2005, Hans Van Alphen a commencé à faire parler de lui à l'Universiade de Bangkok en 2007. Il y était devenu le premier décathlonien belge à franchir la barre des 8000 points, en en totalisant 8047. Cela lui a valu un contrat professionnel au Bloso, l'équivalent flamand de l'Adeps, et un premier Spike d'Or. La même année, il termine 11e de ses premiers Mondiaux, à Osaka (8034 points).

En 2008, Hans Van Alphen dispute ses premiers Jeux Olympiques à Pékin, mais blessé, il doit abandonner après quatre épreuves. Il s'était blessé après la première d'entre elles, le 100 m, et avait poursuivi pendant les trois épreuves suivantes, avant de jeter le gant sur l'avis des médecins. Il quittait la Chine avec une déchirure aux adducteurs et une fracture de stress.

Après plusieurs mois de revalidation et un changement de coach (Wim Vandeven), Van Alphen revient en 2009 et bat son record personnel (8070 pts) au Decastar de Talence. 

Van Alphen améliore encore son record personnel (8072 points) en 2010 à l'Euro de Barcelone, où il prend la 5e place. En 2011, Van Alphen, 9e de l'Euro indoor de Paris, s'impose pour la première fois au Decastar de Talance, où il bat le record de Belgique (8200 points) et décroche son billet pour les Jeux de Londres. 

Le natif de Turnhout connaît la meilleure saison de sa carrière en 2012. Cette année-là, il remporte le meeting de Götzis, la Mecque des épreuves combinées, où il porte le record de Belgique à 8519 points, record qui n'a toujours pas été battu. Quelques mois plus tard, il termine au pied du podium aux Jeux de Londres, 4e avec 8447 points. Il remporte aussi le Decastar de Talence et la Coupe du monde des épreuves combinées en 2012. En fin d'année, il est récompensé par un second Spike d'Or, le prix du Mérite sportif flamand et le trophée du Joyau du sport flamand.

La suite de la carrière de Van Alphen est perturbée par des blessures, qui le privent des grandes compétitions. Cet été, l'abaissement des minimas en raison de l'exclusion des athlètes russes avait permis à Hans Van Alphen de se qualifier pour l'Euro d'Amsterdam, où il espérait réserver son billet dans l'avion pour Rio. Malheureusement, une blessure aux abdominaux mit un terme à ses espoirs de concourir une dernière fois sous la flamme olympique.

Commentaires