CAN 2017: Aliou Cissé, embarque avec confiance et sérénité

 

Par Ousmane SANE  

Le groupe maintenant au complet et confiant, ont reçu  au palais de la république le drapeau national aux mains du président de la république M. Macky Sall. C’est les derniers réglages avant le grand départ jeudi pour Brazzaville où ils vont disputer des matches amicaux. La grande touche fait par la fédération sénégalaise de football (FSF) non moins important et qui aspire confiance, c’est le retour inattendu d’Omar Daf aux côtés d’Aliou Cissé. Daf était l’ancien coéquipier très expérimenté du sélectionneur national, il a même dirigé le groupe lors des deux premières séances d’entrainement au stade Léopold Sédar Senghor. 

Quatorze (14) seulement des 23 sélectionnés ont participé à la première séance d’entrainement. Il a fallu attendre la deuxième pour voire au complet le groupe d’Aliou Cissé ici au stade L. S. Senghor. Pour cette fois les « Anglais » sont présent dans le groupe, sont Mame Biram Diouf (Stroke City), Idrissa Gana Gueye (Everton), Sadio Mané (Liverpool) et Mohamed Diamé (Newcastle). Egalement le défenseur de Naples Kalidou Koulibaly, le milieu Pape Kouli Diop et les attaquants Moussa Sow et Diao Keita Baldé vont completer le groupe en direction de la CAN. Ces internationaux sénégalais sont retenus dans leurs clubs pour disputer leurs derniers matchs de championat. Maintenant au complet ils vont ensemble lever la cadence ce qui donne confiance au 12 ème Gaindé et les nombreux fans de l’équipe qui sont venus assistés aux entrainements des lions du Sénégal. Le départ sera donné par le président de la république M. Macky Sall à l’occasion de la remise du drapeau national aux joueurs ce 4 janvier. Ils vont se rendre à Brazzaville ou ils vont disputés deux matchs amicaux prévus contre le Lybie (le 8 janvier) et le Congo (11 janvier). Contient des nombreux échecs connus par l’équipe national du Sénégal dans ces trois (3) dernières CAN, au total neuf (9) matchs disputés, une seule victoire contre cinq (5) défaites et trois (3) matchs nul, la FSF se fixe des objectifs à atteindre. Mr Augustin Senghor président de la FSF considère ceci comme étant une sorte de malédiction pour l’équipe du Sénégal. Pour ce faire, il dit «nous devons unir nos forces, faire les choses étape par étape pour relever le défi». C’est-à-dire, la gestion de match par match. Pour l’instant l’objectif général que s’est fixée la FSF se trouve être les quarts de finale. Le président Mr Augustin Senghor fait confiance à ce groupe d’Aliou Cissé il dit «on a une équipe qui est mature et armée mentalement». Mr Senghor est accompagné  de M. Mamadou Koumé qui affirme que la FSF a mis en place une stratégie pour la réussite de cette CAN. Il ajoute que «l’Etat doit doter les journalistes de moyens afin de couvrir à bien cette CAN». Aujourd’hui Omar Daf a 39 ans, il a gagné d’avantage d’expérience et de maturité, la grande question est: Arriverait- il à faire la différence aux côtés d’Aliou Cissé? Pourtant plus décisif que jamais il a gérer la séance d’entrainement alliant vitesse, rapidité et vivacité la première séance a duré deux heures, le second, plus costaud. Cet homme a perdu d’abord, la CAN ensuite, le mondial en 2002. Le but qui avait fini par éliminer l’équipe du Sénégal lors de ce mondial était passé par son côté, avec l’accélération ensuite, un centre en retrait de Davala et voila l’extérieur du pied de Man Cis faire la sentence, c’est l’élimination directe du Sénégal dans cette grande compétition. Tels sont les motivations de Omar Daf à vouloir faire la différence. La sérénité gagne du terrain du côté des joueurs pour Cheikh Ndoye intercepter juste à l’entré des vestiaires visiblement fatigué déclare, «On ne va pas à la CAN pour du tourisme».

Commentaires