A Bari, la France s’impose nettement face à l’Italie

 

 

Deux mois après leur désillusion en finale de l’Euro face au Portugal, les Bleus de Didier Deschamps se sont imposés contre l’Italie en match amical, 3-1, jeudi 1er septembre à Bari.

L’équipe de France a ouvert le score dès la 17e minute grâce au jeune attaquant Anthony Martial sur une ouverture de Paul Pogba, son coéquipier à Manchester United.

Le onze tricolore n’a pas eu le temps de savourer ce but : quatre minutes plus tard, la Squadra Azzura égalise par l’intermédiaire de Graziano Pellè après uncentre d’Eder (1-1, 21e).

Prochain match, en Biélorussie

Mais les Bleus repartent de l’avant et reprennent rapidement l’avantage grâce à Olivier Giroud (2-1, 28e). Après la pause, les débats s’équilibrent et l’intensité baisse peu à peu.

Didier Deschamps en profite pour faire tourner son effectif alors que se profile, mardi 6 septembre, un périlleux déplacement en Biélorussie, pour le premier match des éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

A dix minutes du terme, le latéral gauche Layvin Kurzawa alourdit le score (3-1, 81e), grâce à une nouvelle passe décisive de Paul Pobga.

Une victoire de « prestige »

« On peut toujours faire mieux mais c’est satisfaisant. Surtout de marquer trois buts à une équipe d’Italie qui en prend peu », a réagi Didier Deschamps à l’issue de la rencontre. Et pour le sélectionneur des Bleus, il s’agit ce jeudi d’une victoire de « prestige ».

Jamais la Nazionale n’avait perdu en match officiel à Bari, où par ailleurs aucune équipe française, clubs compris (Marseille y a été battu en finale de la Coupe des clubs champions en 1991 par l’Etoile Rouge de Belgrade) ne s’était jusque-là imposée.

Commentaires