Ziguinchor: La commune de Djibidione derrière le Groupe de recherche pour le retour de la paix en Casamance (Grpc)

Par: Samsidine Niassy

Dans le cadre de la recherche de la paix dans cette partie sud du pays, l’ancien ministre d’état Robert Sagna et les membres du groupe de recherche de la paix en Casamance (GRPC) étaient dans  la commune de Djibidione pour y rencontrer les populations de ladite commune afin de mutualiser les moyens pour retrouver la quiétude après plusieurs années de souffrance suite au conflit armé qui a affecté plusieurs villages qui la composent.

Selon Théophile Badiane président du suivi de la boucle du Fogny, cette rencontre intervient au moment où la plupart des populations aspirent vers un retour définitif de la paix dans cette partie qui, depuis plus de trente ans a souffert des méfaits de ce conflit. C’est pour cette raison que j’ais convoqué tous les chefs de villages qui composent cette commune pour débattre sur tout ce qui freine le développement de notre commune en commençant par la restitution du véhicule 4X4 de la société Safiédine qui a en charge de la construction de la route qui traverse cette commune pour rejoindre le poste frontalier de Sility qui n’est distant que d’une trentaine de kilomètres du chef de lieu de ladite commune et nous allons surtout rencontrer les femmes qui sont un atout majeur dans la recherche de la paix en Casamance. Et toujours selon Mr Badiane, il faudrait faire revenir cette voiture pour que les négociations que nous avons entamées avec certains chefs de cantonnements rebelles qui sont dans cette commune puissent continuées. Pour le chef de village de Djibidione Jean Louis Badiane qui par ailleurs est le coordinateur de tous les chefs de villages qui composent la commune, cette rencontre que nous avons souhaité va nous permettre de consolidé nos efforts pour aller vers ceux qui revendiquent  l’indépendance de cette belle région afin que nous puissions avec eux assoir un cadre de concertation pour permettre à la société qui a en charge la construction de la principale route qui traverse notre commune et surtout la construction du pont dit de Djibidione qui nous cause d’énormes préjudices. Pour le patron du GRPC Robert Sagna, les chefs de villages qui ont pris part à cette rencontre, nous confortent dans notre démarche et avec l’appui des femmes, les choses vont se calmer pour permettre aux travaux de construction de la route de pouvoir aboutir dans les meilleurs délais car il y va du développement de cette commune. Et à l’endroit des jeunes, l’ancien ministre d’état lancera un appel pour qu’ils participent au processus de paix car, se sont vos camarades qui sont dans les cantonnements du mouvement indépendantiste et que vous avez des possibilités de les conscientiser pour qu’ils s’investissent dans un développement durable qui est gage d’une sécurité pour tout le monde.

Commentaires