Sénégal-Tambacounda-contribution à la réduction du taux d’analphabétisme: Le CATEA s’investit dans le Goudiry et le Bakel

Par Abdou DIEYE (Actu24 TAMBA)

Après avoir intervenu dans les régions de Matam, St Louis et Dakar avec des résultats appréciables au bilan, le collectif d’assistance technique en éducation en Afrique (Catea)  investit la région de Tamba avec comme domaine d’activité, la santé et l’éducation.

Contribuer très sensiblement à la réduction de l’analphabétisme et aider le secteur de la santé à mieux faire face aux exigences de l’heure, telles semblent être les priorités du Catea. Lancé en 2005 dans la région de Matam, le collectif est, après avoir étendu ses tentacules, intervenu jusqu’à St Louis et Dakar où, des résultats satisfaisants ont été enregistrés. C’est dans cette perspective que le Catea veut investir la région de Tamba où, un fort taux d’analphabétisme est noté. A cet effet, les localités de Goudiry et Koumpentoum sont ciblés même si, informe-t-on, une intervention dans la santé est notée dans la commune de Makacolibantan. Selon le président, Alioune Badara Sow, l’objectif fondamental de son organisation reste, dans le secteur de l’éducation, l’éradication de l’analphabétisme et dans le domaine de la santé, outre la baisse du taux de la prévalence du VIH, il s’agit aussi de vérifier la fiabilité des données fournies par les structures de santé dans les différents rapports envoyés au comité régional de gestion. C’est dans le cadre du programme national de financement basé sur les résultats, explique Mr Sow qui soutient que son association se trouve être dans le dispositif chargé de vérifier les informations fournies par les structures sanitaires. Avec des enquêteurs qui sont sur le terrain, il leur revient de vérifier la fiabilité des informations contenues dans les rapports que les structures de santé fournissent et qui doivent parvenir au comité régional. Présentement dans ce domaine, ce sont les districts de Bakel et de Makacolibantan qui sont les cibles, précise le président.

Dans le secteur de l’éducation poursuit Mr Sow, le Catea conçoit des projets éducatifs, accompagne les collectivités locales partenaires dans le montage de projets éducatifs, afin qu’elles soient mieux compétitives et plus outillées dans ce domaine. Mieux, renchérit le Boss de l’association, quand il y a des créneaux de financement qui se pointent, ces mêmes collectivités locales partenaires  sont associées. Le Catea élabore le projet et le dépose au nom de la collectivité partenaire, explique Badou  Sow, pour les plus intimes. L’association travaille aussi dans l’élaboration  de manuels  didactiques destinés aux écoles, aussi bien en français que dans les langues nationales, informe Mr Sow.

 

Commentaires