Sénégal-Sidya Ndiaye dénonce: L'esprit partisan et le favoritisme que l’État est entrain de faire en dégageant plus 300 millions pour choisir ses propres syndicats

 

Par Chérif THIAM (Actu24, KAOLACK)

Que le Gouvernement arrête le favoritisme dans ces élections de représentativité syndicale, plus de 300 millions ont été distribués à des centrales, les autres comme la FGTS est laissé en rade dénonce Sidya Ndiaye à Guinguinéo.

La grande salle du complexe socio culturel Awdi Niass de la commune de Guinguinéo a servi de cadre l'installation du comité électoral de la FGTS en vue de battre campagne pour les élections de représentativité syndicale prévues le 11 mai 2017. La fédération générale des travailleurs du Sénégal que dirige le célèbre syndicaliste Sidya Ndiaye qui se veut clair de remporter ces joutes électorales pour avoir une légitimité et d’être un interlocuteur digne de foi pour défendre les intérêts matériels et moraux des travailleurs auprès des décideurs. Ce front syndical autonome regroupe:

FGTS/A, CDSA, CDLS, CDTS, COGES, UTLS, GTDS, UTLS/A, GTDS, UDTS/B, CNTSLS, SDTS, UDTS/FO. Face à ses camarades travailleurs la plus part venus des collectivités locales, M. Ndiaye a installé Babacar Fall comme coordonnateur de la FGTS dans le département de Guinguinéo. Selon Maodo Kane le patron dudit syndicat de la région de Kaolack se dit satisfait des réalisations de leur leader comme le déploiement des agents des collectivités locales, combat porté par la FGTS et aujourd'hui on parle d'intégration dans la fonction publique locale. Dans cette rencontre le grand défenseur des travailleurs des collectivités locales Sidya Ndiaye demande à l’État du Sénégal à travers son département en charge les collectivités  territoriales de mettre rapidement les textes pour la mise en place dans la fonction publique locale. En outre, il a dénoncé l'esprit partisan et le favoritisme que le gouvernement est entrain de faire en dégageant plus 300 millions pour choisir ses propres syndicats et les autres sont laissées en rade. «Si on vous donne de l'argent: manger et voter utile». Ils savent depuis 2011 ce qu'ils ont fait pour les travailleurs rien du tout. Mody Guirro je les dis de vive voix que «vous conduisez une 4x4 et vous distribuez des motos jakarta où est le sérieux. Il faut respecter les travailleurs ». Un partenariat entre sa centrale et la mairie de Guinguinéo verra bientôt le jour pour aider cette institution à augmenter les recettes et former les travailleurs.

La municipalité de Géo n'est pas épargnée des griefs de Mr Ndiaye  «l'air du billettage est dépassé et un contrat renouvelé de reprise est synonyme d’embauche selon le code du travail article l 42».

Commentaires