Sénégal-Seydi Gassama fait le procès des politiciens: Leur parole « n’a plus de valeur »

 

Acteurs politiques et membres  de la société civile se sont donnés rendez-vous ce vendredi à l’hôtel de ville de Dakar pour commémorer le 58eme anniversaire des Porteurs de pancartes.

Présent à la manifestation, Seydi GASSAMA, directeur exécutif d’Amnesty International/Sénégal, a fait le procès des politiciens bonimenteurs. «Le thème de cette cérémonie valeur morale et politique est bien actuel. D’un côté, nous avons une forte aspiration des peuples au respect des valeurs morales. De l’autre, nous avons une classe politique ou des gouvernants qui ne sont pas toujours à la hauteur de cette aspiration des peuples. Il est difficile de parler de valeur morale en politique dans le Sénégal d’aujourd’hui alors même que la parole des politiciens n’a plus de valeur pour beaucoup de nos compatriotes», explique Seydi GASSAMA. Poursuivant,  il trouve que «malgré le maquillage juridique qu’on leur a donné les revirements de l’ancien et de l’actuel chef de l’Etat, par rapport à leur mandat, ont eu des effets dévastateurs sur la confiance des citoyens à la parole des politiciens». Enfonçant le clou,  il relève que «d’un autre côté la transhumance promis à outrance et qu’on assai de confondre à  la mobilité professionnelle a fait perdre à l’engagement politique toute sa noblesse. L’achat des consciences qui est une pratique ancrée dans la politique et qui est à l’instar de la corruption puni par la loi et qui malheureusement sous diverses formes est commis par les partis politiques en toute impunité  allant jusqu’à transformer les symboles de la nation (…).

Commentaires