Sénégal: Le Cluster Tourisme pour un renforcement de la formation et de l’emploi des jeunes

 

Par Chérif Thiam (Actu24, Kaolack)

Un atelier s’est ouvert ce jeudi 24 novembre 2016 à Kaolack dans le cadre de la formation initié par FPEC/Cluster Tourisme et hôtellerie. Un  atelier de partage et de mise en œuvre d’un outil permettant de mettre en place un projet de formation professionnelle pour l’emploi et la compétitivité des femmes et des jeunes. Présidée par le gouverneur Adjoint chargé du développement Jean Paul Malick Faye, la rencontre a réunit les acteurs du tourisme, de l’hôtellerie et autorités de la zone centre.

Mise en place par le projet Cluster Tourisme qui est un réseau regroupant les acteurs publics et privés actifs dans le secteur du tourisme, le projet de formation professionnelle pour l’emploi et la compétitivité (FPEC) a pour but de contribuer à l’amélioration qualitative et quantitative de l’accès des jeunes et des femmes à un emploi dans le secteur du tourisme grâce à une formation de qualité et une gouvernance du dispositif de formation professionnelle basée sur le PPP (Partenariat Public-Privé).

Le gouverneur adjoint Jean Paul Malick Faye a salué cette initiative sur le dispositif de formation professionnelle de Cluster Tourisme. Un dispositif important qui est en phase avec la politique de formation  professionnelle de l’État du Sénégal qui met la formation au besoin de l’économie nationale. Et le plan Sénégal émergent fait du tourisme le deuxième secteur clé pour l’employabilité des jeunes et le deuxième secteur clé d’émergence d’emploie et de génération de revenue. Donc pour lui, c’est un dispositif pour relancer le secteur touristique et entre en droite ligne dans cette politique de développement du secteur de tourisme. Un projet qui va combler ce gap pour permettre d’avoir des ressources humaines de qualités dans le pôle territorial du Sine Saloum.

Boubacar Sabaly président du conseil d’administratif du Cluster Tourisme de son avis indique que c’est un projet de l’État du Sénégal qui noté la baisse du service au niveau des réceptifs et des agents de voyage, a décidé de prendre  en charge la formation pour garantir l’émergence et l’employabilité des jeunes et des femmes. Le projet va durée 4 ans ce qui va assurer une ressources humaines de qualité des professionnels et des agents du Secteur.

«Le projet sous la tutelle du ministère de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’artisanat, est financé par la banque mondiale et l’agence Française de développement, abrite également le Cluster Tourisme qui a pour objectif de booster la compétitivité des entreprises touristique par le biais de renforcement des capacités des ressources humines et  de faire la promotion des jeunes pour lutter contre le chômage» de l’avis du coordonnateur du projet Mr Moustapha Cissé. Il a ajoute à cela que c’est un projet national dont le centre de référence sera basé à Diamniadio et des centres existants dans les autres régies.

 

Commentaires