Sénégal-Insalubrité dans la capitale: Macky Sall charge son Premier ministre du nettoyage de Dakar

 

Le président de la République tient à l’exécution de ses directives en matière d’assainissement. Lors de la réunion du Conseil des ministres, d’hier, il a insisté auprès du Premier ministre et des membres du gouvernement à l’exécution satisfaisante des programmes de lutte contre les inondations. «Appréciant le développement de l’assainissement urbain et les efforts importants consentis par l’Etat à travers l’exécution satisfaisante du Programme décennal de lutte contre les inondations, le président de la République invite le gouvernement, en relation avec les collectivités territoriales, à intensifier le déploiement dynamique de la stratégie nationale d’assainissement urbain, l’élaboration des Plans directeurs d’assainissement (Pda) des villes et des communes, ainsi que la prise en charge effective de leurs phases prioritaires validées», indique le communiqué qui a sanctionné ce Conseil des ministres.

«Dans ce cadre, le chef de l’Etat indique au gouvernement la nécessité de veiller à la bonne exécution du Plan directeur d’assainissement de la région de Dakar, au développement des plans spéciaux d’assainissement pour les villes de Pikine, de Guédiawaye et les pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose, et d’engager les moyens adéquats, en vue de la modernisation et de l’extension des capacités de la station d’épuration de Cambérène», poursuit Macky Sall toujours à l’endroit de Mahammad Boun Abdallah Dionne, son Premier ministre.

Il est difficile de dire si oui ou non l’avenir du Premier ministre à la tête du gouvernement est lié à sa capacité à solutionner ce problème récurrent. Mais on peut affirmer en revanche que le résultat de la prochaine élection présidentielle dépendra en grande partie du règlement définitif des inondations dans la région de Dakar.

Par ailleurs, revenant sur la situation de la Brèche de la Langue de Barbarie à Saint-Louis, le président de la République demande au gouvernement d’accélérer l’exécution du projet de réhabilitation durable de l’écosystème de ce patrimoine naturel et d’examiner, en rapport avec toutes les structures publiques concernées et les partenaires au développement, les opérations indispensables à la préservation du littoral, souligne le document de presse.

D’autre part, abordant la sécurisation stratégique des installations électriques, le chef de l’Etat demande au gouvernement de procéder à l’audit technique de toutes les installations électriques du domaine public, ou relevant des personnes physiques ou morales privées, et de veiller au respect scrupuleux des emprises et périmètres de sécurité définis par la Senelec. «Dans ce cadre, il invite le Premier ministre à présider, dans les meilleurs délais, une réunion interministérielle autour de la sécurisation des installations électriques», poursuit le document de presse.

Commentaires