Sénégal-Citoyenneté-Engagement: Habiboulal Fall si proche… de la politique

 

P.M.F (Actu24, Mbour)-

Mbour, 25 mai (Actu 24.net)-Mouhamed Habiboullah Fall, responsable de la communication de l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD) était le parrain samedi dernier de la finale de la compétition de «Génies en Herbes» organisée par l’IEF de Mbour 1.

Le parrain, natif de Mbour, a saisi cette occasion pour exprimer son engagement à accompagner les populations du département de Mbour et ceux du pays de façon générale en prenant sa place dans l’espace public. Pour cela, il n’exclut pas de plonger dans la marre politique. «Nous sommes des sénégalais, nous sommes des mbourois; Mbour nous appartient, le Sénégal nous appartient, et si faire de la politique veut dire s’engager en faveur du progrès, ou investir sur l’avenir, oui je ferai de la politique ».C’est la réponse de Mouhamed Habiboullah Fall, interpellé sur la probabilité pour lui d’investir le champ politique. Jusqu’ici à distance de l’arène politique, celui qui fut partie du cercle restreint des communicantsde Karim Meïssa Wade, ancien Ministre d’Etat et fils de l’ancien Président de la République Me Abdoulaye Wade, était à tord ou à raison considéré comme un membre de la «Génération du Concret». D’ailleurs, dans le cadre de la traque des biens supposés «mal acquis», le communicant a fait l’objet d’une convocation par les enquêteurs de la Section des Recherches de la Gendarmerie même si depuis lors, il est laissé tranquille dans cette affaire. Mouhamed Habiboullah Fall reste convaincu que chacun a sa propre vision de la politique et que l’action politique doit être source d’espoir pour les peuples. Dans cette lancée, il indique, «pour moi la politique est une action qui doit produire de l’espoir et du progrès». C’est d’ailleurs pour lui une raison suffisante pour s’engager auprès des mbourois dans l’amélioration de leurs conditions vie et de leur formation. Il fait savoir dans la foulée sa décision de continuer à accompagner de telles manifestations qui font partie, pense-t-il, de «celles qui donnent espoir au pays». «Tant que je serai invité à des activités de la sorte, je serai présent aussi bien au niveau de Mbour qu’à d’autres niveaux car en tant que sénégalais nous n’avons pas de  frontière dans le pays », a–t-il indiqué. Cette finale a été remportée par le Groupe Scolaire Etienne et Monique

sur le Complexe Scolaire International Keur Madior par le score étriqué de 265 à 240. Pour le parrain, cet évènement qui a accueilli des centaines d’enfants est une source de fierté. Toutefois, il encourage les enfants à ne jamais baisser les bras. «Il n’y a pas de nullard, il n’y a pas d’échec, donc il faut toujours se battre et éviter la fatalité», a–t-il martelé.

Enfin, Habiboulah Fall a rendu un vibrant hommage au métier d’enseignant qu’il considère comme porteur d’espoir et de progrès. «Les instituteurs sont porteurs de valeurs et de progrès. Nos premiers pas dans la vie active et professionnelle ont été faits avec les instituteurs», a-t-il martelé.

Commentaires