Procès contre le terrorisme : 30 ans de travaux forcés requis contre Imam Ndao

Le procureur Aly Ciré Dia a eu la main lourde. Convaincu de sa culpabilité, il a requis 30 ans de travaux forcés contre l'imam Alioune Ndao. Le parquetier a invité la Chambre criminelle spéciale à déclarer juger "coupable d'association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, apologie au terrorisme, blanchiment de capitaux, financement et détention de capitaux. détention d'arme et de munitions sans autorisation."

Ses soutiens peinés par ce réquisitoire sévère ont évoqué le passé du prophète Youssouf qui avait été emprisonné à tort. L'imam ragaillardi par ses soutiens s'est adressé au public en arabe juste après la suspension de l'audience.

Celle-ci reprend jeudi prochain. Une journée qui va marquer le début des plaidoiries de la défense.

Seneweb

Commentaires