Louga: La philosophie de la bienfaisance islamique encore déployée au Palais Djily Mbaye

 

Par Abdoulaye THIAM (LOUGA, Correspondance)

 Le mythique Palais Djily Mbaye a abrité la matinée du samedi 07 octobre 2017 une cérémonie inédite de scellement rituel de plusieurs mariages conformément aux préceptes de l'Islam. L'œuvre est initiée par l'Association de Bienfaisance Islamique (ABI) basée à Louga en partenariat avec l'ONG Sharjah Sharity International. 

Au total, ce sont une quarantaine de ménages qui ont été scellés avec des accompagnements matériels et financiers pour une union sacrée et durable des couples.

Selon Oustaz Makhtar Fall, ce programme s’inscrit dans la dynamique partenariale entre (ABI) Association Pour la Bienfaisance Islamique et  l’ONG de Sharjah Sharity International s’investissant dans le social et basé à Dubaï. «Il s’agit non seulement de célébrer les mariages, mais aussi et surtout, d’accompagner même les enfants issus des ménages. C’est ainsi que les scolarités de ces enfants, sont suivis avec beaucoup d’intérêt, par les différents partenariats. L’islam est une religion qui a pour socle la solidarité et celle-ci se traduit ainsi entre frère et sœur musulman», avance il.

Pour rappel, l’ABI opère dans d’autre domaine de la bienfaisance islamique, en résumé, cette ONG œuvre durablement aux rayonnements du culte musulman par la construction de mosquées, le financement de programme d’infrastructure d’éducation religieuse.

L’exemple est tiré de pays arabes visité par le responsable de l’ONG (ABI). Il s’agit d’unir et d’accompagner des prétendant ayant introduit des demandes après des choix personnels. Les ménages seront conseillés accompagné pour affermir les premiers pas des couples unis.

Le projet permet de responsabiliser les jeunes et de les éloigner des comportements déviant, estime Amadou Moustapha Barry bénéficiaire de ce projet.

Commentaires