L’intégralité du discours du coordonnateur de la petite enfance et de la case des tout-petits: A l’ occasion du lancement de la SNPE à Malème Niani

 

Par Abdou DIEYE (Actu24, TAMBA)

C’est avec un grand plaisir que nous nous retrouvons ici à Malème Niani dans l’IEF de Koumpentoum pour procéder au lancement régional de cet important évènement en faveur des tout-petits.

 Cette manifestation annuelle offre un cadre idéal de rencontres, d’échange et de partage entre les acteurs à la base pour une meilleure prise en charge de la petite enfance aussi bien dans les structures préscolaires qu’au sein de la famille.

En effet, Mesdames et Messieurs, malgré les efforts consentis par l’Etat, les PFT et les Communautés, le sous-secteur du préscolaire rencontre encore beaucoup de difficultés que nous vivons tous les jours.

Parmi ces difficultés, on peut citer :

-le faible  taux de préscolarisation avec 12,28% pour la région et moins de 6% pour le département de Koumpentoum en 2015;

-le déficit en personnel enseignant,

- le nombre élevé d’abris provisoires

-la faible implication des collectivités territoriales et des communautés;

- L’insuffisance des ressources allouées au sous-secteur du préscolaire (soit 1% du budget de l’Education).

C’est dans ce contexte que le comité scientifique national, a choisi comme Thème pour l’édition 2016 de la SNPE « la Promotion des jeux et jouets traditionnels dans la généralisation de la prise en charge de la petite enfance ».

La pertinence de ce Thème n’est pas à démontrer. En effet, face à la montée de la criminalité et autres actes odieux qui se passent sous nos yeux, il est temps de revenir à la source et d’ancrer nos enfants dans nos valeurs traditionnelles

Ainsi, à travers les jeux puisés dans notre patrimoine culturel, nous pouvons enrichir les contenus éducatifs et améliorer la qualité de la prise en charge des tout-petits afin de former des hommes et des femmes enracinés dans nos valeurs et ouverts au monde.

 Mesdames et Messieurs, l’objectif visé à travers ce Thème consiste à mobiliser toute la communauté éducative, la société civile et le secteur privé pour la promotion des jeux et jouets traditionnels, à organiser des activités de recherche et de production de jeux traditionnels, mais aussi à créer et vulgariser un répertoire culturel de jeux et jouets traditionnels.

.

En définitive, c’est toute la société qui est interpelée sur cette question fondamentale de réhabilitation de notre patrimoine culturel à travers les jeux éducatifs au préscolaire.

Nous espérons que les résultats obtenus durant la Semaine serviront de tremplin au plan national pour que tous les enfants du pays bénéficient de notre richesse culturelle aussi bien à l’école que dans la communauté 

Mesdames et Messieurs, permettez-moi avant de terminer, de remercier tous les acteurs mobilisés pour la cause de la petite enfance, merci à tous ceux qui ont contribué à l’organisation de cette journée, particulièrement à Monsieur le maire de la commune de Malème Niani, Monsieur SILMANG SALL, parrain de cette journée qui n’a ménagé aucun effort pour la réussite de l’évènement

 Je félicite enfin, les enfants d’abord, pour leurs belles prestations, et  le comité d’organisation qui a préparé et réalisé avec succès cette cérémonie.  

Et enfin,  je souhaite plein succès aux activités qui seront déroulées durant la Semaine dans l’ensemble des structures DIPE de la région.

 JE VOUS REMERCIE DE VOTRE AIMABLE ATTENTION

Commentaires