Immigration: De nombreux Sénégalais renvoyés à la frontière Algérie-Niger

 

Dernièrement, beaucoup de Sénégalais ont été expulsés ou menacés d’expulsion dans plusieurs pays africains notamment maghrébins.

Interpellé sur cette situation, le Directeur des Sénégalais de l’extérieur, Sorry KABA confirme et a tenu à regretter ce qui s’est passé dernièrement en Algérie. Où, selon lui, des Sénégalais ont été renvoyés faute de papiers réguliers. «Depuis un bon moment on considère, que pour des raisons liées à la sécurité, tous les étrangers, notamment les Sénégalais sont stigmatisés, et quand on a eu infos sur les derniers développements, notre ambassade a envoyé une note verbale de protestation au ministère des Affaires étrangères algériennes, pour d’abord considérer que des Sénégalais qui ont été retrouvés dans leur chantier de travail, manu militari, se sont fait descendre et amenés à Tamanrasset (frontière Algérie-Niger), ce qui est anormal et qui ne devrait pas se passer entre les deux pays», dénonce-t-il. Avant de poursuivre: «on avait déjà une demande de 54 compatriotes qui voulaient revenir au Sénégal, on était sur les réglages de l’itinéraire de vol. C’est entre-temps que ces derniers développements sont intervenus. On nous a fait savoir qu’une dernière vague de 16 compatriotes ont été interpellés et ramenés à Tamanrasset. L’ambassadeur les a rendus une visite de courtoisie et essaye de voir comment les rajouter à la liste des 54 qui devraient rentrer prochainement pour tous les ramener dans un vol réguliers. C’est des questions très regrettables dans un pays comme l’Algérie, mais que nous suivons de très près et que nous lançons un appel pour que les choses reviennent au calme afin que les  tous les étrangers qui vivent en Algérie, soient dans les conditions normales (…).

Au téléphone j’ai parlé avec un certain Moustapha NDIAYE qui était maçon ou peintre qui a été trouvé dans son chantier et c’est lui qui me rend compte au quotidien de la situation qu’ils sont actuellement à Tamransset. C’est lui qui nous a informés qu’ils sont 16» martèle-t-il.

Commentaires