Environnement et Energie-Mame Thierno Birahim Dieng Ministre de l'Environnement et du Développement durable: «Le Sénégal réitère son engagement à soutenir l’efficacité énergétique» 

 

Par Ibrahima DIA

Ce jeudi 12 Octobre 2017, s’est ouverte une conférence des partenaires et investisseurs sur la mise en place du Fonds pour les énergies renouvelables et l’efficacité Énergétique au Sénégal, (REEF) à Dakar. Cette rencontre a vu la participation des partenaires techniques et financiers comme la GCCI. L’Institut Mondial pour la Croissance Verte, la Bad et naturellement le FONSIS. 

«Le Sénégal réitère son engagement à soutenir l’efficacité énergétique» a déclaré Mame Thierno Birahim Dieng Ministre de l'Environnement et du Développement durable ce jeudi 12 Octobre 2017 à Dakar lors de l'ouverture d'une rencontre co-organisée par le FONSIS avec GGGI et la BAD. Il poursuit en affirmant que la mise en œuvre de ce fonds contribuera à l’effort de développement énergétique engagé par l’Etat du Sénégal dans le cadre du PSE qui accorde une place importante à ce secteur, avec un accent particulier sur la réalisation et la diversification du mix énergétique. Le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable a remercié les partenaires du Sénégal dans ce projet, et réitéré son engagement à mettre en œuvre les efforts nécessaires pour ma matérialisation des prochaines étapes de structuration du REEF.

Prenant la parole  Serigne Diakhoumpa, Directeur exécutif en charge de la levée de fonds au FONSIS, le Fonds pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique ambitionne de mobiliser "50 millions de dollars avant le premier trimestre de 2018", "l’objectif global" du REEF étant d’atteindre "200 millions de dollars" dans 24 mois environ." Ceci permettra de financer un total de 660 millions de dollars en projets d’investissement, soit près de 370 milliards de francs CFA", a précisé M. Diakhoumpa. 

Pour sa part le représentant de la Banque africaine de développement note lui que l’institution financière africaine s’est fixée pour objectif de "l’accès universel à l’électricité à l’horizon 2025".

Dans cette perspective, la BAD "est disposée à soutenir les institutions locales et le secteur privé qui doivent porter toutes les initiatives de développent national"

Commentaires