Diourbel: Anniversaire de la grande mosquée de Serigne Touba

 

Par Lauris GOMIS (Actu24, DIOURBEL)

C’était le 11 mars 1918 que Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, le fondateur du mouridisme, avait procédé, à Diourbel, au quartier Médinatoul  Moubarak, de ses mains bénies, à la pose de la première pierre de la grande mosquée que dieu lui avait gratifié lors de son exil au Gabon.  

Ce 11 mars 2017 qui marque cet anniversaire, Daouda Mbacké, Secrétaire général la fédération «Khitmatoul Xadim» qui est  à l’origine de cette célébration nous dit que le Magal commémore la pose de première pierre que le Cheikh avait effectuée un 11 mars 1918 à Diourbel. Pour lui cette célébration est due à un «Ndiguel » (Ticket) que Serigne Saliou Mbacké leur avait accordé en 2006. Depuis lors, a-t-il confié, la fédération continue de célébrer cet anniversaire les 11 mars de chaque année. La mosquée de Diourbel, a-t-il dit, est un cadeau que dieu a gratifié au Cheikh Ahmadou Bamba lors de son séjour au Gabon. «A l’époque quand le cheikh fut interné au Gabon, il a voulu faire un espace de prière à l’aide de trois poutres de bois. Les militaires, à l’époque le lui avaient refusé et avaient même souillé l’endroit». Le Cheikh étant très retourné de cette situation a reçu la vengeance de dieu en lui promettant, dés son retour d’exil, une mosquée à Diourbel et à Touba, a-t-il fait savoir. Le secrétaire général de la fédération Khitmatoul Xadim, Daouda Mbacké, nous a appris que le Cheikh, après avoir procédé à la pose de la première prière, a supervisé lui-même les travaux  dont le maitre d’ouvrage était délégué à Cheikh Issa Diène et jusqu’au terme de la construction de la  mosquée que le cheikh a inauguré en 1925 et dont es travaux ont duré presque 7 ans.

L’idée de célébrer cette anniversaire leur est venu, a-t-il souligné, lors d’une opération de «Set Setal» à Touba organisé par le Dahira Matlaboul Fawsayni qui s’occupe de l’entretient de Touba qui les avait invité à y participer. De retour à Diourbel, ils ont pris gout, dit-il, et ont pensé à trouver une journée pour Diourbel à l’instar des autres commémorations du Saint homme dans d’autres localités du pays. C’est ainsi qu’ils ont reçu la bénédiction de Serigne Saliou Mbacké qui leur a choisi comme journée de célébration pour Diourbel, l’anniversaire de la pose de la première pierre de la grande mosquée de Diourbel que le Cheikh a lui-même a effectuée.

Cette célébration, a-t-il précisé, sera une occasion pour toute la confrérie mouride de se souvenir de tout ce que Xadimou Rassol a enduré comme souffrance pour le bien de l’humanité et de se réjouir aussi de la grâce qu’il nous a faite accorder auprès de dieu. Il profite de l’occasion pour lancer un appel solennel aux mourides du Sénégal, de la Diaspora et des musulmans du monde entier de venir célébrer avec eux cette mémorable journée qui marque une étape vers le centenaire de cette moquée à l’édition 2018. Pour ce centenaire à venir, il demande aux mourides et aux musulmans du monde entier de s’y préparer pour lui réserver un cachet particulier.

Cette grande mosquée sera centenaire le 13 mars 2018. A cette  date, en souhaitant lui réserver un cachet particulier, la fédération Khitmatoul Xadim demande, à cette occasion, aux musulmans du monde entier de se mettre en route pour la célébration de cet événement symbolique  de la confrérie mouride.

Commentaires