Alioune Ndao, ancien Procureur spécial: "J’ai tourné la page de la Crei, je n’ai aucun regret"

Le procureur Alioune Ndao ne regrette rien des actes qu’il a posés à la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). C’est ce qu’il a confié aux journalistes, hier, en marge d’une cérémonie de prestation de serment au Tribunal de Dakar. 
"Je n’ai aucun regret. Je suis un magistrat, je continue à être magistrat. J’ai tourné la page de la Crei. C’était un moment de ma carrière que j’ai exercé. J’estime que j’ai fait mon travail conformément à la loi et c’est terminé. Je suis dans une autre station et je continue à être magistrat", déclare celui qui avait été limogé en pleine audience dans l’affaire Karim Wade. 
Sur la pression qu’il aurait subie dans son travail, l’ex-procureur préfère ne pas en parler, arguant qu’il a tourné définitivement la page de la Crei. Aux journalistes qui insistaient, pour lui tirer les vers du nez, il dira : "excusez-moi, ne me posez plus de question par rapport à ça". Interrogé l’ accélération supposée de l’affaire Khalifa Sall, Alioune Ndao déclare : "Je ne peux pas en parler parce que je n’ai pas lu une seule page de ce dossier. Je ne pense pas qu’il y ait une célérité excessive dans le traitement de ce dossier. C’est un dossier comme tous les autres dossiers". 

Leral.net

Commentaires