Sénégal-Ouvert moins d’un mois: La gare routière de Mbacké referme ses portes

 

TOUBA CORRESPONDANCE

Le regroupement des chauffeurs et transporteurs de Mbacké a décidé de quitter la  gare routière de Mbacké pour non respect des engagements pris par le promoteur Serigne Fallilou Mbacké fils de l’ex Khalife Serigne Bara Fallilou.

Les chauffeurs de la commune de Mbacké sont très remontés contre le maire et le promoteur à qu’il a cédé par bail la gestion de la gare routière de Mbacké. Selon Pape Djadjie Diop le président du regroupement des transporteurs, même inauguré la gare n’a jamais fonctionné. «Pour dire vraie depuis que la gare routière a été inauguré le 16 0ctobre 2016, les véhicules n’ont jamais pris départ au sein de la gare. Donc elle n’a jamais été fonctionnelle. Le promoteur n’a pas respecté les clauses de l’accord que nous avons scellé devant le Préfet de Mbacké. Ensuite ils ont tenté sans concertation de délocaliser les minis gare offertes aux chefs religieux de la commune».

Pape Diop va même plus loin, le promoteur et ses agents ont même voulut s’emparer des taxes de maraudage, ce qui est selon lui inacceptable. «Nos intérêts sont menacés avec cette gare routière, voila les raisons qui nous ont poussé à sortir des locaux en attendant d’y voir plus claire» martèle le patron des chauffeurs de Mbacké. Le Vice président du syndicat des transports routiers affiliés à la CNTS venu soutenir ses pairs de menacer.

«Je veux être claire, je demande au maire et au Préfet de convoquer le plus rapidement possible une rencontre pour discuter de ce problème qui a débuté à Mbacké dans la région de Diourbel, mais peut avoir un caractère national».   

Commentaires