Santé publique au Sénégal: Les académiciens au service de la médecine africaine

 

Par Maïmouna SY

Le 1er forum Afrique de l'Ouest France de santé publique et d'innovation médicale s'est déroulé ce jeudi 18 mai 2017 à Dakar. La rencontre était organisée par la Fondation de l'Académie de Médecine et l'Académie nationale des sciences et techniques du Sénégal. Elle a pour objet d'apporter aux médecins et par conséquent aux patients africains et français le meilleur des deux structures.

Dakar a abrité le 1er forum Afrique de l'Ouest France de santé publique et d'innovation médicale. Les participants se sont prononcés sous différents axes concernant la situation actuelle de la médecine en Afrique en général et plus particulièrement au Sénégal. En se référant aux archives, la coopération médicale entre la France et l’Afrique de l'Ouest en général et le Sénégal en particulier remonte à l'ouverture de l'hôpital indigène de Saint Louis, ville créée en1655.

«Malgré les importants progrès réalisés, l’Afrique se doit de relever encore de nombreux défis pour répondre aux besoins urgents des populations de plus en plus exigeantes en matière de santé. Aussi bien les maladies transmissibles que les maladies non transmissibles constituent de lourds fardeaux». A déclaré le professeur Doudou Ba, président de l'ANSTS. Pour sa part au nom de la FAM, son président y rajoute que leur fondation «s'est donnée pour mission d'initier et de développer des collaborations étroites avec les médecines du monde et les médecines françaises avec pour objectif accélérer la diffusion des pratiques médicales de pointe».

En effet cette collaboration permet d'accéder à une meilleure pratique de la santé en Afrique de l'Ouest d'où l'importance des thèmes qui ont été abordés durant tout le forum à savoir la coopération médicale Afrique de l'Ouest-France, les maladies infectieuses et cancers viro induits, les technologies en santé et innovation et enfin la santé publique.

Toutefois la signature d'un protocole tripartite de coopération entre l’ANSTS, l'ANM et la FAM a clôturé l'ouverture de ce forum.

Commentaires