Sénégal-Abdou Khadre Gaye président de l'Emad: «Maintenant c'est 100 cas de tuberculose à Dakar Plateau» 

 

Par Ibrahima DIA

Ce lundi 12 Mars 2017, le président de l'Entente des Mouvements et associations de  développement était face à la presse pour faire le bilan des journées consacrées à la tuberculose. La riposte va continuer d'autant plus que les populations ont répondu massivement à l’appel. Donc le bilan est satisfaisant et d'autres actions vont suivre.

«Maintenant c'est 100 cas de tuberculose à Dakar Plateau». Il poursuit en affirmant  «qu'avant cette manifestation, 96 cas étaient répertoriés en plus des 4 cas positifs sur les 158 dépistés pendant ces journées, de même qu'un cas de Sida sur les 130 personnes consultés», ils seront tous pris en charge. M.Gaye remercie le Programme national de lutte contre la tuberculose, le Ministère de la femme en ce qui concerne le dépistage du Sida, le Kurel Ousmane Mbacké pour leur appui non négligeable dans la réussite de cette action humanitaire.

Parlant de la situation de cette maladie sur le plan national, la situation est peu reluisante. Rien que le district sud qui regroupe Gorée, Dakar Plateau, Médina, Fass Colobane, c'est 460 cas sur les 13060 de dans tout le pays ajoute M. Gaye.

Concernant les prochaines étapes, le président de l'Emad envisage avec Borom Darou du Kurel de s’intéresser aux prisonniers dans le cas de la Tuberculose mais aussi de constituer un pool d'avocats pour soutenir cette frange de la population. Il rappelle que sa structure avait des  «cellules solidarité prisons» depuis 1995 qu'il s'agira de redynamiser. Le responsable du Kurel  Borom Darou a demandé à ses membres en plus des chants religieux de s'impliquer auprès des populations pour partager leurs préoccupations.

Pour terminer le président de l'Emad pense que la tuberculose, le paludisme et le Sida doivent  être éradiqués. Il invite les populations à changer de comportements, c’est à dire ouvrir les fenêtres, faire entrer le soleil, utiliser les moustiquaires imprégnés et éviter le vagabondage sexuel parce que estime t-il que l'argent qui est dépensé pour chaque tuberculeux par exemple  qui coûte 2 millions à l’État devrait servir à autre chose parce qu’étant dans un pays pauvre qui a d'autres priorités comme le chômage des jeunes et d'autres défis à relever. 

Commentaires