Djaraf Alassane Ndao délégué du personnel d’Eiffage: «La situation dans les structures de dons de sang est alarmante»

 

Par Ibrahima DIA

Une journée de don de sang a été organisée  mardi entre 9 heures, et midi sur le chantier de la mosquée Massalikoul Djinane, par les travailleurs de la société Eiffage. Cette activité entre dans le cadre de la Responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) et de la Responsabilité citoyenne de l’entreprise (RCE), d'après les organisateurs de cette action qui vise à sauver des vies.

«La situation dans les structures de transfusion sanguine est alarmante».Tels sont les propos de M. Djaraf Alassane Ndao à (l’occasion de la cérémonie de don de sang organisée par les travailleurs de la Société Eiffage dans les chantiers de la Mosquée Masalikoul Djinane ce mardi 20 décembre 2016. Il poursuit en affirmant que même si leur société de travaux publics est coutumière des faits parce qu'organisant partout dans les localités comme Sédhiou et ailleurs  ou elle édifie des chantiers soit réfections d'écoles ou de mosquées. Cette fois ce sont les travailleurs qui ont initié ce nouveau type d'action citoyenne qui consiste à sauver des vies en donnant son propre sang. Désormais la société Eiffage va faire le plaidoyer de ce genre de cérémonie pour inciter toutes les entreprises de ce pays à participer à l'effort de reconstitution de banques de sang fortes capables de satisfaire les besoins de tout le pays.

Pour le représentant des travailleurs, il a indiqué au nom de tous ses pairs, leur engagement à participer aux réussites de tous efforts consentis par la société Eiffage sur le plan social pour améliorer le sort des populations sénégalaises.

Interrogée sur la relation entre l'aptitude de ce genre de donneur et la pénibilité de leur travail, Mme Dior Dramé Medecin du Travail a assuré qu’il n’y a aucun risque à donner son sang.

Commentaires