Touba Isma Dioum ministre Conseiller du président de la République: Choix des 70 Hauts conseillers le président ne peut être plus judicieux

Par Lauris GOMIS (Actu24, Diourbel)

En marge, ce samedi 22 Octobre 2016, à Touba, de la cérémonie officielle du Magal commémorant le rappel à dieu de Khadimou Rassol, Isma Dioum, ministre conseiller du président de la république, fervent disciple de Serigne Touba  et soucieux du devenir de son pays, qui s’exprimait sur la nomination des 70 Hauts conseillers des collectivités territoriales par le président de la république ,Macky Sall, est plus que convaincu que choix ne pouvait être plus judicieux et plus conséquent.

Isma Dioum, ministre conseiller du président de la république, fervent disciple de Serigne Touba  et soucieux du devenir de son pays, qui s’exprimait sur le choix des 70 personnes que le président a nommées Hauts conseillers des collectivités territoriales, est d’avis que choix ne pouvait être plus judicieux et plus conséquent. «Il y’a un brassage important et un équilibre socioculturel dans les nominations», a-t-il attiré l’attention. Le président a été très équilibré, a-t-il soutenu. «Il a fait preuve d’objectivité» Il pris des personnes qui ont marqué l’histoire politique de ce Sénégal». «Et sur le plan des profils de compétences», a-t-il fait savoir, ces des gens extrêmement compétents, est-il s’est-il réjoui. «Si l’on prend Ousmane Séye, c’est une compétence avérée, Landing Savané a marqué l’histoire politique de notre pays, c’est quelqu’un qui constitue un label pour l’histoire politique du Sénégal».

Selon le ministre conseiller du président de la république, Macky Sall, Isma Dioum, «Ousmane Tanor Dieng a marqué, qu’on le veuille, l’histoire administratif de ce Sénégal. C’est   un homme extrêmement compétent, honnête et sérieux». «A la tête d’une telle institution», a-t-il reconnu, «si on n’y met un homme comme Ousmane Tanor Dieng», tout le mérite revient à Macky Sall». «Macky Sall a mis objectivement, là-bas, quelqu’un, qui, sur le plan des compétences  et sur le plan de l’histoire politique du Sénégal, incarne des atouts pour faire prospérer cette nouvelle institution qui est une institution importante dans le cadre de la décentralisation».

Commentaires