Tambacounda: Une randonnée pédestre pour inviter les populations à s’inscrire sur les listes électorales

 

Par Abdou DIÈYE (Actu24, TAMBA)

La conseillère municipale et chargée de mission à la présidence de la République, Fatoumata Déo Cissé veut une inscription massive des populations sur les listes électorales. Ce samedi 11 mars 2017, elle a organisé une randonnée pédestre dans ce sens, pour mieux sensibiliser les populations de la commune de Tambacounda à s’inscrire sur les listes électorales.

Vêtus de tee-shirts et autres casquettes bien vissées sur les têtes, les randonneurs ont fait le grand tour en passant par le rond-point Tassangoro, la gare routière Kothiary, avant de revenir sur leurs pas à la gouvernance. Un véhicule transportant des hauts parleurs diffusait des messages invitant les habitants à aller s’inscrire auprès des trois commissions de la commune. L’initiative a reçu l’appui de plusieurs autorités dont le président de la République, le président du conseil départemental Sina Cissokho et de l’adjoint au maire Bounama Kanté, entre autres autorités.
Mme Cissé qui a jugé ‘’faible’’ le taux d’inscription qui est de ‘’51% dans la commune et de 59% dans le département’’, a invité les populations à s’inscrire massivement sur les listes, afin que l’objectif de ‘’100% ou même bien au-delà, soit atteint’’ avant la clôture de l’opération.
Elle a tout aussi indiqué qu’elle comptait à travers  cette manifestation, mobiliser 1.000 personnes à inscrire dimanche sur les listes électorales. Cependant, vu  la capacité limitée des commissions dont chacune ne peut enrôler que 300 personnes par jour, elle a décidé d’en mobiliser encore 200 autres personnes, le dimanche matin, promet-elle.

Plaidant pour l’augmentation du nombre de commissions, Fatoumata Cissé dite Déo a indiqué qu’elles restent ‘’insuffisantes’’, bien qu’elles soient passées d’une à trois commissions dans la commune depuis quelques temps. Deux nouvelles machines ont été installées depuis le 23 février dans la commune pour s’ajouter à l’unique commission qui y opérait, se réjouit-elle non sans demander à ce que le nombre de commissions soit augmenté.
‘’Nous demandons au président de la République et au ministre de l’Intérieur de nous aider, en nous amenant surtout des commissions mobiles’’, a-t-elle dit, relevant que la région de Tambacounda et le département, vu leur superficie, en ont ‘’vraiment besoin’’.

La responsable en a profité pour inviter les populations de la ville, notamment les femmes cinquantenaires à faire du sport, comme c’est le cas dans la capitale, pour prévenir les maladies cardio-vasculaires. Certains participants, dont le président de l’Association des retraités, se sont dit favorables à une pérennisation de cette randonnée qui pourrait avoir lieu ‘’une à deux fois par mois’’.

Commentaires