Tambacounda-Tournée de remobilisation des troupes de Dias fils: Barth pas suivi dans sa logique dans la capitale orientale. 

 

Par-Abdou DIEYE Actu24 TAMBA

L’ex patron des jeunesses socialistes qui a entamé une tournée de sensibilisation et de remobilisation des troupes n’a pas semblé avoir une oreille attentive à Tambacounda. Reçu ici Sina Cissokho,  son ancien trésorier général dans le bureau des jeunesses socialistes sortant, ce dernier lui a fait part de sa position. Selon l’actuel homme fort du Ps dans la capitale orientale, Barthélémy Dias ferait mieux de revoir sa position et de rentrer dans les rangs avant qu’il ne soit trop tard car, ici à tamba, les militants sont très disciplinés et n’écoutent que la décision issue du niveau central, c’est-à-dire venant du « tout puissant » Tanor Dieng, quoiqu’il advienne. 

Barthélémy Dias aurait-il  perdu la bataille à Tambacounda ? De toutes les façons, son ancien Tg dans le bureau des jeunesses sortant et  les militants qui l’ont reçu,  lui ont signifié leur position d’être des « baay Fall » de Tanor Dieng. Sina l’a d’ailleurs publiquement signifié lors d’un point de presse qu’il a animé en compagnie de Mamadou Mbodji Diouf, ancien N°2 des jeunesses socialistes.  « Si Tanor nous demandait de mettre la main au feu, nous le ferons sans réfléchir », soutient Sina.  Barthélémy  Dias, n’a pas eu une oreille attentive à Tambacounda. Venu dans le cadre d’une mission de sensibilisation et d’information des militants sur la situation de crise que vit leur formation et sur son désir de voir le Ps avoir un candidat aux prochaines élections,  il n’a pas semblé être compris par ses camarades de la commune de Tamba qui ont pris fait et cause pour Tanor. «Je suis ici pour discuter et échanger avec mon ami Sina Cissokho sur la situation du parti socialiste de manière générale», a  servi Dias fils, avant d’ajouter que Tamba est une ville pour laquelle il nourrit beaucoup d’affection pour y avoir été soutenu lors de son incarcération. Cependant, affirme-t-il, le Ps est un grand parti qui ne mérite pas la crise qu’elle connait en ces moments. C’est pourquoi, précise-t-il, avoir pris son bâton de pèlerin pour aller à la rencontre des militants, discuter et échanger avec eux. Toutefois, crache Dias fils,  « je n’ai été envoyé ni mandaté par personne pour venir à Tamba. « c’est une initiative personnelle que j’ai prise », martèle le « pistelero » du parti socialiste. Sina Cissokho est un ami et frère que je peux rencontrer et discuter avec lui de beaucoup de choses. Même si, reconnait-il il y a jusque-là des zones d’ombre entre lui et son ancien argentier, des sources dignes de foi affirment que les discussions vont se poursuivre nuitamment dans un hôtel de la place où loge Barth.  Le maire de mermoz a aussi fait cas de l’arrestation des jeunes par la police non sans souhaiter qu’ils soient libérés car, les problèmes du parti doivent et peuvent se régler en interne. 

Réaction de Sina Cissokho. 
Le secrétaire chargé de la vie politique du parti à Tamba, après avoir reçu son hôte et l’écouté, a fait face à la presse. D’entrée, il a dit réitérer tout son soutien et sa fidélité à Tanor. « Je suis un légaliste et très à cheval sur les textes du parti ». « Je n’écoute et n’entend qu’une seule décision, celle venant du niveau central, c’est-à-dire de Tanor Dieng ». Je voudrai inviter mon ami Barthélémy Diaz et ceux avec qui il veut faire chemin, à revoir leur position et à rentrer dans les rangs avant qu’il ne soit trop tard, martèle Sina Cissokho. Toutes ces agitations à la limite stériles mêmes,  ne sauraient ébranler personne, fulmine Cissokho. Il poursuit toujours dans ses récriminations, qu’il (Barth) se le tient pour dit, « s’il a des divergences de point de vue avec certains responsables ou personnalités du parti, qu’il trouve d’autres moyens ou astuces pour parvenir à régler son compte mais pas compter sur les militants de Tamba pour y arriver ». Ici et maintenant, fulmine le président du conseil départemental de Tamba,  devant un parterre de militants, nous tenons devant la presse à dire que nous renouvelons toute notre confiance à Ousmane Tanor Dieng mais sans appeler à ce que Barth aille retrouver Tanor et discuter avec lui car, le linge sale se lave en famille et que le Ps ne mérite pas cette situation qu’il vit. Il faut signaler qu’après l’étape de Tamba, Barth ira rencontrer les militants de Koumpentoum cet après-midi (ce dimanche).

 

Commentaires