Tambacounda: "N'acceptez plus d'être trimbalées par des politiciens peu ou pas scrupuleux" dixit  le leader du Mcar aux femmes

Par Abdoulaye Fall

Le leader du Mouvement citoyen action résultat (Mcar) qui était en tournée à Tambacounda a rencontré les femmes de plusieurs sensibilités politiques. Il les offrait une session de formation sur les techniques de fabrication du savon, sur la conservation au froid d'aliments et autres produits et aussi sur l'aération des chambres pour avoir un micro climat. 

C'est, conscient qu'une personne ne peut s'épanouir sans une bonne formation, qu'il a décidé de cette session, en faveur des femmes de Tambacounda, longtemps délaissées et ignorées. L'objectif, explique-t-il, est de les aider à mieux s'autonomiser et se rendre utile auprès d'elles.

Seulement, il a profité de la présence massive des dames pour les sensibiliser sur les attitudes et autres comportements des politiciens, en cette veille des campagnes. " N'acceptez plus de suivre un quelconque leader qui demain, une fois au pouvoir, vous tourne le dos et range aux oubliettes vos préoccupations", a insisté, Pape Moustapha Ndiaye. 

Soutenant que le développement ne se fera pas en l'absence des femmes, il leur a exhorté de prendre en main leur destin et de ne plus le suspendre entre les mains d'une certaine classe d'hommes politiques peu ou pas soucieux de leur devenir. L'exemple de Maréme

Faye Sall, première dame du pays, montre à suffisance, combien les dames pèsent dans le pays. Là où, ont échoué, le chef de l'état himself, certains hommes religieux, la société civile, et que sais je encore sur la crise scolaire, elle a réussi à dénouer la crise, martèle Pape Moustapha. Ça montre nettement que les femmes ont de la voix dans ce pays et qu'elles doivent apprendre à se départir du joug des hommes politiques qui se servent d'elles pour ensuite les délaisser dès qu'ils ont fini de les utiliser. Le Mcar, explique-t-il, n'est pas un mouvement à vocation politique. Seulement, tout ce qui peut contribuer à la promotion et à l'épanouissement des jeunes et des femmes, rencontrera notre adhésion et notre soutien, insiste, pape Ndiaye. Répondant à la question de savoir si le Mcar va accompagner une quelconque formation politique, son leader laisse entendre que tout est possible, pourvu seulement que le programme de cette dernière, épouse les contours de leurs idéaux. Si parmi les différents challengers à la course à la présidence, il y'en a quelqu'un qui aurait la même vision que le Mcar, nous le soutiendrons et l'accompagnerons, réitère, Pape M. Ndiaye qui soutient avoir plus d'un millier d'adhérents par région.

Sur la situation sociale du pays, après avoir à ce jour visité 7 régions, il atteste que les  populations sont fatiguées. Partout où nous sommes passés, elles nous ont dit leur désarroi et leur désolation. Les graines sont restées invendues, les femmes manquent de financements et de matériels d'allègement de leurs travaux, les jeunes croupissent sous le poids de l'oisiveté, entres autres complaintes recensées. Les tenants actuel du régime doivent avoir le courage de descendre sur le terrain, rencontrer les populations, s'enquérir de leurs situations et proposer des solutions. C'est ce qui permettra de régler le problème, conseille-t-il. Les populations ont  juste besoin d'être encadrées, éduquées et bien formées, pour s'épanouir et enfin s'autonomiser, rien de plus, martele le boss du Mcar. Malheureusement, se desole-t-il, on est dans un pays où c'est la parole qui domine l'action.

Commentaires