Solution durable aux inondations dans la ville: Kaolack nouvelle vision pour la mise en œuvre rapide du plan d’assainissement

 

Par Chérif THIAM (Actu24, KAOLACK)

Les conséquences des dernières pluies diluviennes de la semaine dernière à Kaolack, continue de se faire sentir chez les populations. Des centaines sont relogées dans des établissements scolaires de la ville. Venu leur porter aide et assistance, Ahmed Youssouf Benjelloun, le leader de Kaolack Nouvelle Vision (KNV) en a profité pour solliciter de la part du gouvernement la mise en œuvre rapide du plan d’assainissement financé par la BOAD.

Les pluies diluviennes enregistrées dans la capitale régionale du Saloum, ont mis à nue la vulnérabilité de la commune de Kaolack face aux intempéries, notamment les inondations. Conçu pour pallier cette défaillance structurelle, le plan d’assainissement évalué à 10 milliards de francs obtenu sur financement de la Banque Afrique Ouest Africaine de Développement (BOAD) tarde à se mettre en place. Tout récemment le ministre du renouveau urbain, de l’Habitat et du cadre de vie, Diène Farba Sarr avait évoqué des retards dans les procédures de passation du marché pour expliquer ce fait. Une semaine après la situation précaire vécue par des centaines de victimes relogées dans les établissements scolaires de la place a fini par interpeller des personnalités locales. Le cas du jeune chef de file du mouvement Kaolack Nouvelle Vision (KNV), Ahmed Youssouf Benjelloun a saisi l’occasion d’une cérémonie de remise de denrées alimentaires et de produits détergents pour solliciter une accélération du processus. «Nous devons d’abord féliciter le ministre Diène Farba Sarr, pour le travail accompli en manière d’assainissement compensatoire. Aujourd’hui si les inondations n’ont pas connu leur ampleur habituelle c’est grâce aux actions préventives qu’il a mené avec son équipe à la veille des législatives de juillet dernier. Il reste à embrayer sur les solutions pérennes avec la mise en œuvre diligente du plan d’assainissement de la commune, qui devrait être mis en place avant le mois de juin 2018. Et pour ce faire nous interpellons le ministre de l’hydraulique et de l’assainissement sur le caractère urgent de cette infrastructure» a soutenu le leader de cette organisation de la société civile locale. En attendant avec les membres de son organisation il a mis à la disposition des victimes des inondations relogées dans des écoles publiques et des maisons dans les quartiers de Sam et de Ndorong

des denrées de premières nécessité et des détergents pour la prévention des maladies liées à la présence des eaux stagnantes «Une délégation ministérielle dirigée par Diène Farba Sarr a bien voulu apporter le soutien et l’assistance de l’Etat , il est dès lors tout a fait normal que de notre part que nous joignons à cet élan de solidarité en faveurs de nos frères et sœurs qui vivent dans cette situation difficile » a-t’il justifié lors d’une cérémonie à l’école élémentaire de SAM qui accueille une soixantaine de victimes des inondations.

Il a par ailleurs sollicité de la direction de SENELEC le branchement des structures d’accueil des victimes ainsi que l’aménagement de toilettes démon.

 

Commentaires