Sénégal-Scandale au ministère de l’Hydraulique: Le Collectif des entreprises mouille Mansour Faye jusqu’au cou

 

Le scandale qui secoue actuellement le ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement avec l’arrestation de plusieurs haut responsables du département pour corruption, faux et usage de faux est loin de livrer  tous ses secrets.

En effet, après la sortie du ministre Mansour FAYE qui s’est lavé à grande eau, le Collectif des entreprises en charge de réaliser les édicules pour la Direction de l’Assainissement n’a pas perdu de temps pour lui apporter la réplique. «Quand l’Etat dit que le préjudice est porté à 2 milliards de F CFA, ce n’est pas lui qui supporte ces 2 milliards de F CFA. C’est nous qui le supportons parce que c’est nous qui avons mis le moyens pour les réalisations et, jusqu’à présent, on a reçu aucun sous », précise le secrétaire général du Collectif des entrepreneurs qui poursuit : «C’est une commission qui est venue réceptionner avec un PV de réception dument fait. Les contrats aussi ont été enregistrés au niveau des Impôts et des Domaines. C’est sur la base de ça que l’on réclame nos payements». En ce moment, observe Moustapha FALL, nous avons réalisé 600 édicules et nous avons versé aux Impôts et Domaines 200 millions de  FCFA en guise de droits d’enregistrement. «S’il (Mansour FAYE, Ndlr) revient pour dire que les contrats ne sont pas bons ou bien qu’il n’était pas au courant, cela nous étonne parce qu’une chose ne peut pas se passer dans son ministère sans qu’il soit au courant. On a la preuve de toutes les correspondances», clame le patron du Collectif qui dit reconnaître que c’est le ministre de l’Hydraulique qui a saisi l’Agent judicaire de l’Etat, mais précise-t-il, sous la base de leur pression. «On leur a mis la pression pour régler notre dossier. Sur la base de cela, le ministre, pour dégager ses responsabilités, a transmis le dossier à l’Agent judicaire de l’Etat », martèle-t-il. Avant de déballer : «Pourquoi, il (Mansour FAYE, Ndlr) n’a pas parlé des contrats fictifs, les contrats que le Directeur a payé et qui ne sont pas exécutés ? Et qu’il nous dise ce qui a amené le Directeur en prison».

Commentaires