Sénégal-Mamadou Lamine Diallo, président du mouvement «Tekki»: «Macky Sa

 

Le président du Mouvement «TEKKI» n’a pas raté le chef de l’Etat dans sa «question économique de la semaine». «A la jeunesse, Macky Sall veut se présenter comme un modèle. Voilà quelqu’un qui coûtait 6000 francs par jour au peuple sénégalais (quand il gagnait 60 000 francs par mois dit-il) et qui, grâce à la politique politicienne et le parrainage de Maître Abdoulaye Wade, et surtout de Karim Wade, nous coûte 40 millions par jour aujourd’hui. C’est plutôt un accident de l’Histoire, incapable de trouver des emplois aux jeunes», assène Mamadou Lamine Diallo.

Mahammad Boun Abdallah Dionne en a également pris pour son grade. «Le Premier ministre du gouvernement Macky III, caractérisé par l’immobilisme et l’arrogance, nous apprend que la croissance se mange. Il sait bien que c’est Moustapha Niasse qui, polémiquant contre Ousmane Tanor Dieng et le Ps, avait dit qu’on ne mange pas la croissance. Il s’adresse donc à Moustapha Niasse, tous les deux veulent sans doute diriger la liste de ‘BBY’ aux Législatives fixées au 30 juillet 2017», affirme le coordonnateur de la Coalition «Mankoo wattu Senegaal». Mamadou Lamine Diallo soutient que «la croissance au Sénégal surestimée par Amadou Ba and Co (les chiffres sur l’agriculture sont faux) est ‘mangée’ par les grandes entreprises étrangères  et les 69 familles affiliées à la dynastie Faye-Sall».

Le leader du Mouvement «TEKKI» fait remarquer, pour s’en indigner, que «les PME/ PMI sénégalaises sont en crise, les secteurs informels cassés, les emplois rares, l’avenir de la jeunesse bouché». 
(VOX POP)

Commentaires