Sénégal-Législatives juillet 2017: La Cojer de Podor fusille Aïssata Sall

 

Par Ibrahima DIA

Après la proclamation des résultats dans le département de Podor, la Cojer de cette circonscription électorale était face à la presse ce lundi 07 août 2017 au siège de l'Apr à Dakar. A cette occasion, ils n'ont pas manqué d’apprécier leur victoire et surtout d'analyser la défaite de la mairesse Aïssata Tall Sall, qui d’après eux ne boxe pas dans la même catégorie électorale que le ministre Abdoulaye Daouda Diallo, le docteur Cheikh Oumar Hanne.

«Quelqu'un qui ne peut pas gagner son département, peut-il prétendre diriger tout le pays» ainsi a déclaré le porte parole des jeunes de la Cojer de Podor. Il poursuit en affirmant que sur 22 collectivités locales, Benno Bokk Yakaar a remporté 21. La seule commune qui leur a échappé est celle de Podor qui constitue le 13eme poids électoral du département alors que Ndioum a 8 000 électeurs emporté largement par la coalition. Pour expliquer cette défaite, les apéristes pointent du doigt, les autorités municipales qui ont délivré des certificats de résidence aux villages environnants de la localité pour une différence de seulement 95 voix au final. 

Pour expliquer leur victoire, les responsables de Podor pensent que cela est dû à un bon coaching du ministre Abdoulaye Daouda Diallo président du comité électoral et du docteur Cheikh Oumar Hanne qui n'ont managé aucun effort pour offrir au chef de l'Etat «un grenier électoral» car aucun département dans le pays n'a réalise un score positif de 60 000 voix.

La Cojer de Podor réclame plus de postes de responsabilités pour les jeunes du département afin de massifier le parti car ils rappellent que le département avait sur les 47 listes, 4 têtes de listes nationales qui avaient investi prés de 30 % de candidats à des ressortissants de la localité, ce qui rendait notre tâche difficile mais avec une stratégie établie par les jeunes, les femmes et surtout avec un bon bilan du Président Macky Sall, on les a défait. 

Commentaires