Sénégal-Idrissa Diallo député, maire socialiste de Dalifort: «Khalifa Sall doit répondre par le mépris»

 

Le maire de Dalifort ne fait jamais dans la dentelle. Dans cet entretien, Idrissa Diallo demande à Khalifa Sall de répondre par le mépris à ceux qui le dénigrent au sein du Ps. Il demande à Tanor Dieng de quitter la tête du parti et se projette sur les échéances qui attendent And Taxawou Dakar.

  Vous êtes membre de la coalition And Taxawou Dakar, une alliance qui a remporté les élections du Haut conseil des collectivités territoriales à Dakar. Quel commentaire faites-vous de ces résultats ?

Tout le monde dit que je suis membre d’And Taxawou Dakar, mais tel n’est pas le cas. Je suis de la même mouvance qu’eux, mais je suis à Pikine et non Dakar. J’appartiens à la Coalition alternance patriotique de Pikine, un allié d’And Taxawou Dakar.  Je représente Khalifa au niveau de Dalifort et Pikine. Nous sommes tous du même parti et je travaille pour lui. Nous sommes dans la même mouvance.  On est très content de ces résultats de And Taxawou Dakar, ce qui est tout à fait logique. Car gagner des élections en Juin avec autant de conseillers élus sur la liste de Taxawou Dakar et voir 75 voire 80% des conseillers issus de ces listes se vendre et trahir le vote des Dakarois, ce n’est pas sérieux. Heureusement que la coalition a encore gagné, car, il y a des conseillers qui sont restés fidèles. Il faut que la coalition BBY se détrompe, les Dakarois ont Khalifa dans leur cœur et s’il faut revoter, ces conseillers seront sanctionnés.

D’aucuns disent que Khalifa Sall a perdu du terrain, avec ces élections, car certains de vos élus ont rejoint la coalition présidentielle. Est-ce le cas ?

Sur les 1098 conseillers, la coalition Taxawou Dakar en avait plus de 700. Ces conseillers ne sont pas tous partis. Il y a eu au moins 400 qui sont restés. Les 300 qui sont partis ne peuvent pas  faire perdre du terrain à Khalifa Sall. Je pense que leur départ va plutôt le renforcer. Les Sénégalais n’aiment pas l’injustice et Khalifa Sall en est victime. Il fait face à un combat que lui mènent le gouvernement et son parti. Malgré tout, il est sorti vainqueur et très présent, car si ce n’était pas le cas, Khalifa n’allait pas pouvoir résisté.

Peut-on s’attendre à un retour des maires dissidents au sein de  Taxawou Dakar ?

En politique tout est possible. Les gens qui se séparent aujourd’hui peuvent se retrouver pour les élections à venir. Rien n’est exclu, sauf qu’il y a des choses qui sont très claires : il sait qu’il lui sera difficile de se mouvoir en toute liberté dans son parti. Ils l’ont même annoncé : ils ne seront jamais avec lui. C’est une bizarrerie de la politique sénégalaise, que des gens s’acharnent sur un de leurs camardes, parce qu’il a gagné la capitale et que cela ne plait pas à la direction du parti.

Ne pensez-vous pas qu’il est temps pour Khalifa Sall d’éclaircir sa position ? Dernièrement, Bamba Fall a déclaré publiquement que le maire de Dakar sera candidat à la prochaine présidentielle, alors que le concerné continue de maintenir le flou ?

C’est vrai que, depuis quelques années, Khalifa Sall attire l’attention, mais, il ne s’est pas encore  prononcé clairement. Sa situation est différente de celles des autres. Khalifa Sall n’est pas secrétaire général de son parti. Le leader de sa formation politique refuse de se présenter à des élections et veut combattre celui qui se présentera. Il est tout à fait normal qu’il fasse attention à la manière de s’y prendre. Il ne crache pas sur le Ps.

Il doit savoir manager sa position de façon intelligente. Je crois qu’il est temps qu’il se prononce clairement et édifie les Sénégalais, pour qu’on sache où est-ce qu’il va. Tourner le dos au Ps est inimaginable pour Khalifa Sall. Aller sans le Parti socialiste va le gêner. Il ne fait pas la guerre dans le parti. Mais, ce sont les gens qu’ils veulent le pousser à le faire. Et le jour qu’il va attaquer le combat sérieusement,  ils auront du mal à résister. Tanor ne peut même  pas gagner Mbour. Il est supporté par Macky, sinon il ne serait rien du tout. Des gens comme ça ne peuvent pas combattre quelqu’un. Et pour combattre en politique, il faut avoir des hommes, car les moyens uniquement ne suffisent pas. Le Ps a commencé à sombré, depuis qu’il est.

enquete

Commentaires