Sénégal-Diourbel-Bassirou Ndiaye membre du comité exécutif du Pds: «Les Sénégalais se sont trompes de choix en votant Macky Sall»

 

Par Lauris GOMIS (Actu24, DIOURBEL)

Bassirou NDIAYE, membre du comité directeur du parti démocratique Sénégalais (Pds) qui présidait, ce samedi, à Diourbel,  une rencontre organisée par Memedou MBAYE, un des leurs, en vue de préparer le retour de Karim Meissa WADE et pour son élection aux présidentielles de 2019, a soutenu mordicus que les Sénégalais se sont trompés dans leur choix en élisant Macky SALL, président de la république du Sénégal.

La rencontre organisée, à Diourbel, ce samedi 17 septembre 2016,par Memedou MBAYE, membre actif du parti démocratique Sénégalais (Pds), en vue de préparer le retour de Karim Meissa WADE et son élection aux prochaines joutes présidentielles de 2019 ,a permis à Bassirou NDIAYE, membre du comité directeur, chargé de l’idéologie , de la stratégie et des réformes de la fédération nationale des cades du dit parti, qui y prenait part , de dire que les Sénégalais se sont trompés en élisant Macky SALL, président. Après avoir, au nom de leur mentor Me Abdoulaye Wade, félicité ses camarades du Pds à Diourbel qui ont remporté 180 sièges au niveau du conseil municipal, a exhorté les populations de Diourbel à continuer le travail de massification du parti dans la commune et dans le département et le travail qui consiste à mettre en 2017 pour gagner les législatives et préparer leur candidat, Karim WADE pour les présidentielles de 2019. Après avoir transmis les remerciements de Karim WADE à Memedou MBAYE, l’initiateur de cette rencontre, le chargé de l’idéologie, de la stratégie et des réformes de la fédération nationale des cadres du Pds, Bassirou NDIAYE a demandé aux populations de Diourbel de se préparer en conséquence pour les élections législatives à venir et pour obtenir une large majorité à l’Assemblée nationale. «Nous appelons aux populations de Diourbel, du Sénégal et de la Diaspora de s’inscrire massivement sur les listes électorales pour voter et obtenir une large majorité à l’Assemblée nationale pour véritablement changer les donnes au Sénégal ».  Nous avons un gouvernement de démagogues, a-t-il constaté. «Le président lors de son passage à Diourbel pour le conseil ministériel avait promis prés de 200 milliards aux populations. Un an ou deux ans après, il annonce qu’il a réalisé 50% de ses promesses à Diourbel. Je dis non, il n’a rien réalisé ». il ne connait pas les Diourbellois, a-t-il averti. Les Diourbellois sont très attentifs et patients, a-t-il mis en garde». «Lors des législatives, nous devons les sanctionner et les jeter au dehors ». Je constate que rien n’a été fait à Diourbel, a-t-il poursuivi. En 2009, j’avais écrit une lettre à Karim WADE pour lui demander de participer à la modernisation de la ville de Diourbel, a-t-il rappelé et de visu, a-t-il poursuivi, cette demande a été satisfaite, s’est-il réjoui. La route de contournement au sud de la ville et la route qui part de la grande mosquée du quartier Médinatoul Moubarak vers les cimetières l’attestent, a-t-il  fait savoir. «Les Sénégalais se sont trompés de choix et je pense qu’ils vont rectifier le tir en 2019 en enlevant immédiatement ce président qui est  incompétent. Franchement il ne peut pas gérer le Sénégal».

Pour Memedou MBAYE, l’initiateur de la rencontre, aucun maire, après René Louis LEGRAND, n’a réalisé quelque chose à Diourbel. « Notre espoir était fondé sur Malick FALL mais dés l’instant qu’il a placé ses baluchons chez Macky SALL, le PDS qui l’avait élu l’a renié aujourd’hui». Memedou MBAYE, cet inconditionnel de Karim WADE a demandé aux jeunes de 18 ans et de ceux qui l’auront en fin d’année d’aller se procurer une pièce identité et de s’inscrire sur les listes électorales pour voter massivement pour le parti démocratique Sénégalais pour une large victoire aux législatives de 2017 et pour l’élection de Karim Meissa WADE aux présidentielles de 2019, a-t-il recommandé. «Macky SALL nous a demandé, ici, à Diourbel, les suffrages des Diourbellois pour bâtir le Sénégal. Nous lui avons fait confiance  mais cet espoir s’est effondré car c’était sans compter avec un lion qui dort et qui refuse d’être réveillé».

Commentaires