Présidentielle 2019 : Moussa Sow initie "l’opération commando"!

Par Ibrahima Dia

A quelques mois de la joute électorale de 2019, le maire de Walaldé, commune située dans l’île-à-Morphil, affûte les armes en vue de la réélection de son mentor, le président Macky Sall. En effet, l’actuel Coordonnateur du Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers, en l’occurrence Moussa Sow, multiplie les rencontres, réunions avec des responsables politiques, leaders d’opinions, femmes et jeunes du département de Podor pour sensibiliser et mobiliser les troupes dans la perspective de l’élection présidentielle de février prochain.

C’est ainsi qu’une réunion s’est tenue le 29 mars et a regroupé des responsables départementaux (femmes, jeunes et adultes) de l’Alliance pour la République (APR) pour renforcer le dispositif déjà mis en place au lendemain du démarrage des inscriptions et réinscriptions sur les listes électorales. Aussi, Moussa Sow et ses frères de parti, ont-ils élaboré un plan d’actions pour la remobilisation générale des troupes mais aussi et surtout une l’inscription massive des militants et sympathisants. Celui-ci s’articule autour des axes ci-après : mise en synergie des actions politiques dans la perspective de l’élection présidentielle de 2019, caravane de mobilisation et de sensibilisation de responsables politiques dans les coins et recoins du département, tenue d’une assemblée générale à Doumga Lao, le samedi 7 avril 2018, facilitation des commissions spéciales mobiles dans les circonscriptions administratives du département de Podor, mise à la disposition des personnes à inscrire de moyens de déplacement, formation de relais en vue d’une forte sensibilisation des populations, descente régulière des responsables politiques sur le terrain. Selon le responsable politique Moussa Sow, l’heure est aux actes, c’est-à-dire, au  travail à la base et non aux discours, encore moins aux divisions. Il a, ainsi, appelé à l’union sacrée au sein du parti au pouvoir et au niveau des alliés, tout en regrettant les tendances qui minent sa formation politique dans le département de Podor. Le maire de Waladé de préciser d’emblée qu’il n’est d’aucune tendance et d’inviter les militants à ne pas s’inscrire dans cette logique. Aussi, le coordonnateur du PUMA et ses frères de parti, lancent-ils, un vibrant appel au ministre Abdoulaye Daouda et Cheikh Oumar Hann, directeur du Coud, pour qu’ils s’unissent autour de l’essentiel : œuvrer ensemble pour une réélection éclatante, dès le 1er tour,  du président Macky Sall en 2019.

Commentaires