La position de Jammeh est la «plus grande épreuve» de Macky Sall depuis son élection, selon Abdoulaye Makhtar Diop

 

Le Grand Serigne de Dakar ne minimise pas le rôle que le Sénégal doit tenir dans la crise gambienne dont le dénouement dépend, selon lui, de Macky SALL.

Pour Abdoulaye Makhtar DIOP,  le dossier gambien est une véritable patate chaude pour le régime de Macky SALL.. «Le président Sall a, en face de lui, la plus grande épreuve depuis qu’il est élu, à la fois sur les plans sociopolitique et militaire», indique-t-il à  l’APS dont il était, ce jeudi, l’invité de la rédaction.

Pour l’ancien ministre des Sports du régime d’Abdou DIOUF, Macky SALL tient un rôle incontournable dans cette crise. «Tout ce qui va être décidé (en Gambie) aura un rapport avec son attitude. La solution passe forcément par lui. L’essentiel, pour moi, c’est l’attitude qu’aura le président de la République (Macky Sall, Ndlr) face à cette situation. C’est sa plus grande épreuve en tant que chef d’Etat. Et la solution passe forcément par lui», soutient Abdoulaye Makhtar DIOP.

Pour le député, le rôle de Macky est d’autant plus important qu’il  n’a « pas pris connaissance d’une position officielle de la Guinée, ni du Mali, encore moins de la Mauritanie ». Ce qui veut dire, selon lui, que le Sénégal est laissé à son propre sort. «Donc, c’est le président Macky Sall qui a les cartes en main (…). Je souhaite qu’il sorte grandi de cette épreuve», estime Abdoulaye Makhtar DIOP qui croit comprendre que la CEDEAO n’a pas les moyens d’une intervention militaire en Gambie.

Commentaires