Crise scolaire: La Cu/Jrev félicite Macky Sall de sa résolution

La Cellule universitaire des jeunes républicains de la Vallée (Cu/ Jrev), des départements de Podor, Matam, Kanel et Bakel, a félicité le président de la République, Macky Sall et la société civile pour la résolution de la crise scolaire. Lors de leur point de presse, tenu le mercredi 2 mai 2018, la Cu/Jrev n’a pas laissé de marbre Idrissa Seck et Abdoul Mbaye en saluant le vote de la loi sur le parrainage.

«Nous adressons nos vives félicitations au Président de la République qui a géré avec responsabilité et grandeur les vagues revendications syndicales portant sur l’alignement de l’indemnité de logement», magnifie Ousmane Diop, coordonnateur de la Cellule universitaire des jeunes républicains de la Vallée (Cu/Jrev). Pour lui, avec une augmentation d’une somme de 40 000 F CFA à tous les enseignants de tous les niveaux, les organisations de promotion du dialogue social, les chefs religieux, les associations des parents d’élèves entre autres y ont fortement joué leur partition. «La résolution de la crise scolaire s’explique aussi par l’implication des partenaires sociaux et les différentes facilitateurs qui se sont investis pour extirper le système scolaire de la crise», poursuit Ousmane Diop.

Considérant que le leader du parti Rewmi, Idrissa Seck est «un véritable mégalomane est strictement obnubilé par son désir de devenir Président». «Idrissa Seck doit comprendre qu’il ne doit son sort qu’à lui-même. Les sénégalais en peuple mûr n’élisent guère un homme qui est en éternel conflit avec tous», relève Ousmane Diop avant d’estimer que «Abdoul Mbaye doit se taire car malgré son show et son discours virulent lors des législatives passées, le peuple lui a sanctionné par un grand zéro député». Pour lui, loin d’être un soutien politique, le parrainage est un mécanisme juridique de filtrage des candidatures performantes. «L’initiative d’une instauration d’un système de parrainage nous est perçue  comme un système de rétablissement d’une égalité autour des candidatures présidentielles qui s’inscrit dans la dynamique de réforme consolidant de notre démocratie», souligne O. Diop.

Ce, la Cellule universitaire des jeunes républicains de la Vallée (Cu/Jrev), qui salue la mise en place de la Délégation pour l’Entreprenariat Rapide (Der) avec une ligne de crédit important à hauteur de 30 milliard  exclusivement dédié aux femmes et aux jeunes, réitère son engagement pour la réélection du président de la République, Macky Sall pour un second mandat au premier tour au mois de février 2019. De surcroit la partition de tous les responsables de l’Alliance pour la République (Apr) à ne ménager aucun effort d’être unis est souhaitable. «L’heure n’est pas à la division mais plutôt à la mobilisation pour assurer une victoire éclatante à Macky Sall à la prochaine élection présidentielle en vulgarisant les grandes réalisations de son régime», lance Mamadou Tapa Sy, vice-coordonnateur de la Cellule universitaire des jeunes républicains de la Vallée (Cu/Jrev).

Pour rappel, la Cellule universitaire des jeunes républicains de la Vallée (Cu/Jrev) regroupant les départements de Podor, Matam, Kanel et Bakel  a été mise en place par les étudiants ressortissant de la vallée du fleuve Sénégal.

Commentaires