Bby dénonce une "campagne de désintoxication" dans l'affaire Khalifa Sall

Dans l'affaire Khalifa Sall et Cie, dont la Cour d'appel de Dakar rendra son verdict mercredi prochain, la Cour de justice de la Cedeao n'a jamais demandé ni l'arrêt des poursuites encore moins la libération du député-maire de Dakar et ses co-accusés. C'est l'avis des alliés du Président Macky Sall, regroupés au sein de la conférence des leaders de la coalition Bennoo Bok Yaakaar.

"Considérant la décision rendue par la Cour de justice de la Cedeao, la conférence des leaders, après avoir dénoncé les campagnes de désinformation et dintoxication tendant à dénaturer le contenu et la portée de la décision rendue par ladite Cour qui na jamais demandé la libération et la cessation des poursuites des prévenus", ont-ils soutenu au terme de leur conclave.
Pour ses camarades et alliés du Chef de l'État, candidat à sa propre succession à l'élection présidentielle de février prochain, et selon qui Macky Sall doit poursuivre la reddition des comptes "l'heure est à la mobilisation pour préparer, dans la discipline et la détermination, les opérations de collecte des parrains dans les jours à venir. Ceci pour réussir le défi d'offrir un second mandat à Macky Sall en 2019".
 

Seneweb

Commentaires