Abdoulaye Wade manifeste sa solidarité au Maire de Dakar Khalifa Sall

 

Abdoulaye Wade a manifesté sa solidarité à Khalifa Sall. Depuis Versailles, l’ancien chef de l’État a adressé un coup de fil de réconfort au maire de Dakar, qui s’est rendu à deux reprises à une convocation de la Dic dans le cadre de l’enquête sur la gestion de la Caisse d’avance de la Ville. Les échanges entre les deux hommes ont eu lieu mercredi, deuxième jour d’audition de l’édile de la capitale.

Ce geste traduit-il un soutien désintéressé ou un jalon vers une future alliance en direction des prochaines échéances ? Difficile d’être affirmatif. Une chose est en revanche sure, la posture de certains inconditionnels de Wade dans cette affaire est de nature à alimenter les conjectures.

Ancien président du groupe des députés libéraux à l’Assemblée nationale et figure de premier plan du Pds, Doudou Wade était au tribunal pour soutenir le maire socialiste. Il n’a pas manqué de dire que «Khalifa Sall a été convoqué à la Dic, parce qu’il ne veut pas vendre le parti de Senghor, d’Abdou Diouf et d’Arame Diène».

Hier, vendredi 25 février, les Karimistes et une délégation de l’Union des jeunesses travaillistes et libérales (Ujtl) ont apporté leur grain de sel. Ils ont pris part au rassemblement de soutien à Bamba Fall, le maire de la localité (Ps) placé sous mandat de dépôt avec d’autres jeunes socialistes réputés proches de l'édile de Dakar. Ce, dans le cadre de l’affaire du saccage du siège du Ps en mars 2016. Khalifa Sall était sur place.

 

(Source : L’AS)

Commentaires