Karine Ferri à propos de son fils: «Je vis en fonc­tion de Maël»

 

Karine Ferri est une maman comblée. Depuis plus d’un an, Maël est entré dans sa vie, et l’a boule­ver­sée, pour le meilleur.

Samedi 19 août à 21h, Karine Ferri sera de retour dans The Voice Kids aux côtés de son complice et ami de longue date Nikos Alia­gas. Pour la quatrième année consé­cu­tive, l’ani­ma­trice de 35 ans accom­pa­gnera les enfants parti­ci­pant à l’émis­sion avant et après leur passage devant les coachs. Un rôle qu’elle a toujours pris très au sérieux mais qui prend une dimen­sion toute parti­cu­lière depuis la nais­sance de son fils Maël, le 6 avril 2016. «  J’ai toujours été mater­nelle. […] Mais main­te­nant, je ressens les émotions des mères quand leur enfant entre en scène, comme dans une arène. Je suis admi­ra­tive et émue, comme elles. Tout ce que fait un enfant est formi­dable aux yeux de sa maman !  », analyse-t-elle ce lundi dans Télé Loisirs.

Depuis qu’elle a démé­nagé à Rennes pour suivre Yoann Gour­cuff, son compa­gnon foot­bal­leur, l’an­cienne candi­date de Danse avec les stars a recen­tré sa vie sur sa famille. « Ma prio­rité, c’est le petit. Je vis en fonc­tion de Maël, confie-t-elle. «  C’est un petit garçon magni­fique.  » Un bonheur au quoti­dien qui la rend plus «  vulné­rable », selon elle, mais qui lui permet de passer cet été « les plus belles vacances » qui soient, en famille au bord de la mer.

Une joie de tous les instants qui ne lui fait pas oublier pour autant l’édu­ca­tion de son fils qui est primor­diale à ses yeux. « Le plus impor­tant, rappelle-t-elle, c’est le respect, la poli­tesse, le parta­ge… Ne jamais oublier d’où l’on vient. Je crois que je serai intran­si­geante sur ces ques­tions ». Des règles qu’elle pourra mettre en appli­ca­tion au quoti­dien. Depuis la nais­sance de son fils, elle a en effet orga­nisé son emploi du temps en fonc­tion de ses obli­ga­tions mater­nelles. Une flexi­bi­lité qu’elle savoure, comme un luxe, et qui lui permet de profi­ter au maxi­mum de Maël.

Commentaires