La liberté provisoire refusée au présumé complice de Gadio

 

Patrick Ho-Chi Ping, co-inculpé dans l'affaire de corruption aux États-Unis n'a pas eu la chance de Cheikh Tidiane Gadio. L'ancien secrétaire à l'Intérieur de Hong Kong  inculpé et écroué en même temps que l'ancien chef de la diplomatie sénégalaise est toujours maintenu en prison, informe Libération. Sa demande de liberté provisoire a été rejetée par la justice américaine qui dit détenir un dossier "béton" contre lui. La justice américaine estime que Patrick Ho pourrait fuir ou contacter Gadio pour tenter d'influencer la procédure en cours.

Cheikh Tidiane Gadio a obtenu lundi dernier la liberté provisoire. Il est placé en résidence surveillée chez son épouse au Maryland en attendant son jugement prévu le 18 décembre prochain.

Commentaires