Double attentat à Kaboul: Au moins 24 morts et des dizaines de blessés

 

Un double attentat contre des bureaux annexes au Parlement afghan à Kaboul, perpétré mardi par un kamikaze à pied et une voiture piégée, a fait au moins 24 tués et des dizaines de blessés, à l'heure de sortie des bureaux.

Au moins "24 tués et 70 blessés", selon un porte-parole du ministère de la Santé, ont été acheminés dans les hôpitaux environ une heure et demi après la double attaque.

"Ce bilan est susceptible de s'alourdir car certains blessés sont dans un état critique" a-t-il ajouté, alors que les ambulances et des véhicules de pompiers continuaient de s'activer sur le site.

Au sein des services de sécurité, un haut responsable a évoqué "des dizaines de victimes".

Les talibans ont rapidement revendiqué cette opération dans un message posté sur le réseau Twitter, assurant qu'ils avaient visé "le NDS", les services de renseignement afghans qu'ils accusent d'avoir des bureaux dans le bâtiment.

L'annexe du Parlement abrite différentes commissions techniques, comme la commission financière ainsi que les bureaux de certains parlementaires.

Selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Sediq Sediqqi, "la première explosion s'est produite devant un minibus" qui attendait les employés: elle a été perpétrée par un kamikaze à pied.

Un garde de sécurité du Parlement a rapporté que "le kamikaze s'est approché à pied des employés qui quittaient leur bureau et a déclenché sa charge au beau milieu de la foule", tuant et blessant "de nombreuses personnes".

Peu après, a-t-il poursuivi, il a "remarqué une voiture suspecte garée de l'autre côté de la rue" face au Parlement: "Le temps que je crie aux passants de s'écarter, elle a explosé".

"Beaucoup de gens ont été également tués et blessés dans cette seconde explosion", a-t-il raconté. Il s'agissait d'un gros véhicule 4x4 garé à proximité et totalement soufflé.

Les annexes du Parlement visées mardi se trouvent juste en face de l'Université américaine de Kaboul, durement frappée en septembre dernier par une "attaque complexe" - une explosion qui ouvre la voie à un commando armé. Au moins 16 personnes, en majorité des étudiants, avaient été tués officiellement et de très nombreux blessées.

Le Parlement afghan qui abrite les deux chambres est situé sur la grande route de Darulaman qui conduit également à l'ancien Palais royal, très fréquentée en fin de journée, l'heure de sortie des administrations.

Commentaires