Télécommunications: Des distributeurs d'Orange Money prônent le "Boycott jusqu'à nouvel ordre" du produit

Les membres du Cadre de concertation des distributeurs d’Orange money ont appelé, mercredi, à Dakar, au "boycott jusqu’à nouvel ordre" des opérations de transfert et retrait d’argent.

Les grossistes et gérants des boutiques Orange money ont convenu de boycotter les transferts et les retraits d’argent jusqu’à nouvel ordre pour fustiger le "nouveau plan de commissionnement" du groupe Orange.

Les membres du Cadre de concertation des distributeurs d’Orange money ont pris cette décision à l’occasion d’un point de presse. Ils ont longuement échangé avec les journalistes sur "la décision effective depuis le 14 mai de la direction d’Orange Money de réduire drastiquement les commissions des distributeurs".

"Nous ne reculerons devant rien tant que cette forfaiture n’est pas arrêtée", a indiqué Khalil Ndiaye, vice-président du Réseau national des prestataires d’argent (RENAPTA), membre du Cadre.

Orange a réduit "de 20% le pourcentage réparti entre les acteurs (grossiste, envoyeur, récepteur) et la commission passe désormais de 75% à 55% pour des revenus de 7 ou 18 francs CFA", souligne un document remis à la presse.

"Nous gagnons 7 francs CFA sur un dépôt de 1000 francs CFA. C’est dire qu’il faut 100 transactions de 1000 francs CFA pour gagner 700 francs CFA", a expliqué M. Ndiaye.

Les distributeurs ont entamé depuis lundi un plan d’action dont le premier acte est le refus des grossistes de faire des commandes et d’empêcher toute opération de retrait dans le réseau, a fait noter Khalil Ndiaye.

Après ce point de presse, deuxième étape du plan d’action, il est envisagé, selon M. Ndiaye de tenir un sit-in devant le siège d’Orange money et plus tard un "boycott illimité" tant que la mesure n’est pas annulée.

Source: Aps

Commentaires