Commerce électronique: L'Artp  prêt pour la révolution numérique 

Par Oumy Seck

Un atelier francophone de formation opérationnelle des postes pour le commerce électronique a été ouvert, depuis hier (lundi 06 août) jusqu'au vendredi 10 aout 2018. Cette rencontre a été organisée par l'Artp, l'Union panafricaine des postes (Upap) et l'Union poste universelle. Elle va regrouper regroupe 33 délégués provenant de 22 pays francophones

"En 2020, il n’y aura pas de différence entre le commerce traditionnel et le commerce électronique", a déclaré M. Abdou Karim Sall directeur général de l'ARTP. Il s'exprimait à l'ouverture du 3ème atelier francophone de formation opérationnelle des postes consacré au commerce électronique ce lundi 06 août 2018 à Dakar. Poursuivant ses propos il affirme que développer le commerce électronique, c’est développer l’économie numérique". Selon lui, "l’économie numérique ne peut se développer sans le développement du commerce électronique qui est l’ensemble des activités économiques et sociales facilitées par des plateformes".  "Une étude avait montré en 2016, que le chiffre d’affaires de ce commerce tournait autour de 15000 milliards de dollars". Seulement, relève-t-il, "l’Afrique n’en avait que 2% de part du marché pour ce qui concerne le commerce (b2b)". Il précise que "c’est la raison pour laquelle les pays africains ont pris la bonne mesure de s’organiser pour ne pas rater ce grand rendez-vous". Le Dg de l'Artp  a déploré les difficultés que le continent africain fait face. "C’est le faible taux de pénétration des réseaux et le système d’adressage cohérent", relève-t-il. Il a exhorté de  parfaire, ou de mettre en place des systèmes d’adressage car le  développement du commerce électronique rime avec  la mise en place de site commercial en ligne.

Commentaires