46 e anniversaire de l'Omvs, Mansour Faye déclare qu'elle "est une locomotive de développement et un modèle"

Par Ibrahima Dia

Le jeudi 11 mars a été célébrée la journée de l’OMVS (Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal ) sous le thème les fondements de l’intégration au tour du fleuve Sénégal. Une occasion saisie par le Haut commissaire de ladite organisation Ahmed Diane Samega de revenir largement sur l’originalité de l’OMVS.

«L’OMVS est une locomotive de développement et un modelé  a déclaré M.  Mansour Faye ministre de hydraulique et de l’assainissement de la république du Sénégal venu présidé la célébration de l’anniversaire de l’organisation de la mise en valeur du Fleuve Sénégal .Il a remercié le Haut-commissaire et son équipe pour cette initiative qui permet chaque année de rendre hommage aux pères fondateurs et montrer au monde qui nous regarde que notre organisation est un exemple  de gouvernance éclairée et rigoureuse. Il poursuit en laissant entendre que « Notre organisation continuera sur sa rampe actuelle de lancement arrimée à des ressorts solides qui sont autant de repères rassurants sur notre destin partagé. « Grâce à un arsenal juridique solide et un dispositif institutionnel cohérent notre organisation a su se mettre au service des populations du bassin du fleuve Sénégal , cette œuvre commence par la construction de barrages de Diama et de Manantali qui ont permis de régulariser le fleuve , de disposer de  l’eau pour l’irrigation d’un potentiel de 375000 ha et de produire plus de 900 GWG par an renforcée par la réalisation et l’exploitation de l’ouvrage de Felou. Et elle continuera avec la construction des barrages de Gonina en cours et Koukoutamba en phase de négociation ainsi que la mise en œuvre du projet navigation du fleuve Sénégal. Par ailleurs de grands projets de développement comme le projet GEF et le PGIRE ont été mis en œuvre et ont permis de combiner la lutte contre la pauvreté endémique de nos populations et la préservation de l’environnement et des écosystèmes fragiles », a souligné le ministre. Avant d’ajouter que « toutes ses réalisations ont été faites parallèlement à la modernisation de notre organisation qui est devenue un large cadre de concertation où vont éclore de nouvelles valeurs fondamentales qui vont davantage renforcer les principes d’équité et de solidarité »

Prenant la parole  le haut commissaire de l’OMVS Hamed Diane Samegaa déclaré « Depuis sa création , l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS ) œuvre pour le développement de secteurs stratégiques de nos économies par la solidarité et l’intégration . Ces valeurs , tirées de nos cultures et de notre passé communs , sont le véritable ferment des succès de notre organisation » Il poursuit en expliquant que l’OMVS est bâtie sur le socle des rapports séculaires entretenus par le Mali , la Mauritanie , le Sénégal et la Guinée et qui ont pour fondements la concorde , la solidarité et le partage. Et qu’ils ont choisi la voie du développement , du partage équitable et de la solidarité pour nous prémunir contre les conflits liés à l’eau, qui sont légion sur la surface du globe. « Ce 12 mars l’OMVS entre dans sa quarante -septième année. Fidèle à l’esprit et à la vision de ses pères fondateurs , elle a surmonté de nombreux écueils et relevé des défis , pour résolument intégré les plus solides viables au monde » a affirmé le haut commissaire de l’OMVS. Pour lui en moins d’un siècle elle s’est hissée à la première place des structures de gestion intégrée de ressources en eaux en Afrique et dans le monde devançant des organisations les plus anciennes ,en effet l’OMVS a été classée organisme de bassin de numéro 1 au niveau mondial en 2015 et 2017 par le think thank indien stratégique foresight groupe dans son rapport water quotidien qui désormais autorité dans le monde de la géostratégie de l’eau.

Commentaires