Sénégal: La jeunesse plaide pour une loi instituant un quota de 30% de jeunes dans toutes les assemblées électives en 2018

Par Ibrahima Dia

Un forum consacré à la jeunesse sénégalaise a été ouvert ce mardi 20 février 2018 à la maison de la presse à Dakar. En présence de leur ministre de tutelle, Pape Gorgui Ndong, la jeunesse cautionne le vote d’une loi instituant un quota de 30% de jeunes dans toutes les assemblées électives au Sénégal en 2018.

Cette rencontre a été ouverte par le ministre de la jeunesse Pape  Gorgui  Ndong, en présence d'un représentant de la fondation Konrad Adenauer et du président du Conseil national de la jeunesse Khadim Guèye. Les jeunes "sont appelés à œuvrer en permanence au renforcement de leur conscience citoyenne’ ’a déclaré le ministre de la jeunesse à l'ouverture d'un forum consacré à la jeunesse ce mardi 20 février 2018.Aussi les a-t-il exhortés à "développer des mécanismes de capitalisation des valeurs psycho-sociales qui leur permettraient de demeurer "une ressource dans la quête de l’émergence", processus qui a selon lui besoin d’être accompagné et soutenu. Pape Gorgui Ndong a listé les programmes et projets initiés par le gouvernement dans le but de mieux prendre en compte des préoccupations de la jeunesse. Il a cité l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes (ANPEJ), le Programme des domaines agricoles communautaires (Prodac), avant d’évoquer la mise en place de la Délégation pour l’entreprenariat rapide, dotée d’un financement de 30 milliards de Francs CFA.

"A nous 2018 pour la promotion des travaux à haute intensité de main d’œuvre. A nous 2018 pour l’insertion des diplômés de l’enseignement supérieur et des écoles de formation. A nous 2018 pour le démarrage effectif de l’institut des métiers du pétrole. A nous 2018 pour l’ouverture de l’université Amadou Mactar Mbow de Diamniadio. A nous 2018 pour le démarrage effectif des DAC de Keur Momar Sarr, Sangalkam, Notto Djobasse et Médina Yorofoula. A nous 2018 pour la mise en œuvre des activités de la Délégation pour l’Entreprenariat rapide (DER). A nous 2018 pour la mise en place des missions locales pour l’emploi des jeunes dans toutes les communes du Sénégal. A nous 2018 pour le vote de la loi instituant un quota de 30% de jeunes dans toutes les assemblées électives au Sénégal », tel est le message lancé par Khadim Guèye, président du Conseil national de la jeunesse.

Toutefois, une minute de silence a été consacré à notre confrère de la RTS Amadou Mbaye Loum de  la RTS. Que la Terre lui soit légère

Commentaires