Condamnation de Khalifa Sall: "il y a des combats et des batailles qui seront menés sur le plan international" selon Me Ciré Clédor Ly

Après que le tribunal correctionnel de Dakar a condamné hier Khalifa Sall à 5 ans d’emprisonnement ferme avec une amende de 5 millions, un de ses avocats, Me Ciré Clédor Ly a fustigé ce verdict rendu et déclaré qu’il y a des combats et des batailles qui seront menés sur le plan international pour protester contre cette décision. Son collègue Me Khassimou Touré a lui martelé que cette décision est allée à l’encontre de toutes les règles. 

Après que le glaive de la justice est tombé sur la tête de Khalifa Sall, ses avocats ont contesté les 5 ans de prison ferme qui lui ont été infligés ainsi que l’amende de 5 millions de F. Pour Me Ciré Clédor Ly, «le peuple sénégalais n’est pas dupe. Il ne s’était pas fait d’illusions, parce que nous étions dans un contexte. Et dans ce contexte, on a vu que Khalifa Ababacar Sall a été arrêté en tant que personne qui commençait à faire comprendre ses aspirations aux prochaines élections présidentielles de 2019. L’arrestation n’a pas été conforme à la règle de droit, l’enquête n’a pas obéi aux dispositions minimales qui protègent les droits des personnes au cours de l’information. Nous avons vu aussi comment la Cour suprême a agi. Le peuple sénégalais était en observation pour voir s’ils iront jusqu’au bout ou bien si la raison prendra le dessus ou bien si les juges auront le courage de parler au nom du peuple sénégalais et rendre des décisions qui sont conformes au droit et à ses aspirations», dit-il. Me Clédor Ly de confirmer que le verdict va être attaqué. «On a assisté à la lecture d’un long verdict très contestable en tout cas en droit. Et le peuple sénégalais n’a pas permis au juge même de terminer la lecture de sa décision. C’est ainsi que le peuple sénégalais s’est levé et a rejeté ce verdict et a manifesté. Les forces de l’ordre avaient même des problèmes pour le contenir», souligne l’avocat. Pour leur part, ils mèneront le combat sur le plan interne et ils utiliseront l’ensemble des voies de recours. On s’attend à ce qu’ils accélèrent les procédures et qu’ils piétinement les règles, pour parvenir à une condamnation définitive et prononcer effectivement l’incapacité de Khalifa Sall comme candidat aux élections présidentielles. Mais il y a des combats et des batailles qui seront menés sur le plan international parce que le Sénégal a signé des conventions et se trouve dans un système universel, mondial où il a l’obligation de respecter ses engagements internationaux. 
  
  
Me Khassimou Touré : "cette décision est lâche et hypocrite, le peuple a assisté impuissant à une parodie de justice"
  
Me Khassimou Touré n’en croit pas ses oreilles : «cette décision est lâche et hypocrite. C’est une décision malheureuse. Et je pèse bien mes mots. Aujourd’hui, le peuple sénégalais a assisté impuissant à une parodie de justice». D’après la robe noire, la justice a raté l’occasion de «se réconcilier avec son peuple», car sa décision est allée à l’encontre de toutes les règles de droit, d’autant plus que de nombreux délits pour lesquels Khalifa Sall a été poursuivi ont été disqualifiés par le juge Malick Lamotte. 

Jotaay.net

Commentaires