CM 2018: La guerre de la diffusion des matchs reprend entre la Rts et le Gfm

Le cessez-le-feu aura été de courte durée entre le Groupe futur médias (GFM) et la Radio télévision sénégalaise (Rts). La Rts n’a pas lâché prise.

Selon Libération, les syndicats des travailleurs et les cadres de la chaîne publique ont rencontré hier, dimanche 17 juin, le président du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra), Babacar Touré, pour l’informer que Gfm diffuserait frauduleusement les matches de la Coupe du monde 2018. Ils ont brandi comme preuve, un contrat que l’entreprise de Youssou Ndour aurait signé avec un certain Seydou Kandjou basé à Paris.

Les cadres et syndicalistes de la Rts sont allés plus loin. À en croire Libération, ils ont saisi la Fifa pour faire plier Gfm.

D’après Les Échos, les plaignants, qui ne digèrent pas la «victoire» de GFM, après l’arbitrage du Premier ministre permettant au groupe de presse privé de diffuser le Mondial au même titre que la Rts, pourraient passer à la vitesse supérieure.

Commentaires