Barthélemy Dias arrêté par une escouade de membres du Gign pour injures publiques et offense au Chef de l’Etat

Barthélemy Dias serait-il en train de payer pour ses sorties à la limite de l’injure et de l’offense ? Tout porte à le croire. Toute la matinée d’hier et même bien avant, Dias-fils était surveillé comme du lait sur le feu. C’est après une interview avec Dakaractu qu’il a été arrêté. 
  
A l’aide d’un impressionnant arsenal militaire 
  
C’est la grande artillerie qui a été utilisée pour l’arrêter. C’est le GIGN qui a été mobilisé dans un car plein, encagoulé, lourdement armé avec des fusils d’assaut pour récupérer Dias devant les locaux de Dakaractu. Dias sera conduit après cette arrestation musclée dans les locaux de la Section de Recherche de la gendarmerie de Colobane avec un de ses gardes du corps. C’est plus tard que la plupart de ses camarades feront le déplacement pour le soutenir. Selon nos informations, Dias a été arrêté pour injures publiques et offense au chef de l’Etat. 

  Barthélémy Dias : «j’ai déjà averti ma femme, mes enfants et mes parents. Je sais ce qui m’attend» 
  
Mais, le maire de Mermoz/Sacré-Cœur n’a pas été surpris par son arrestation. Interrogé par nos soins en début de soirée, Barthélémy Dias a révélé : «j’ai déjà averti ma femme, mes enfants et mes parents. Nous ne sommes pas des peureux. Khalifa Sall ne sera pas seul en prison. Je ne suis pas un homme à parler sur du vent. Autant Macky Sall peut croire qu’il aura un second mandat, autant j’ai la ferme conviction qu’il n’aura pas ce second mandat. Nous allons rejoindre le Pds et tout le reste de l’opposition pour mener le combat». 
  
 Serigne Diagne, le patron de Dakaractu arrêté avant d’être libéré 
  
En arrêtant Barthélémy Dias, les éléments de la Section de recherches de la Gendarmerie ont aussi amené Serigne Diagne, le patron de Dakaractu. Ce dernier s’était opposé aux policiers qui voulaient empêcher ses éléments de filmer la scène de l’arrestation de Dias. Serigne Diagne a été libéré, quelques heures après son arrivée à la gendarmerie avec ses hommes.

Jotaay.net

Commentaires